Skip to content
Fabrice Di Vizio convoqué devant le conseil de l’Ordre des avocats de Paris


L’avocat, qui s’est fait connaître lors du mouvement des « gilets jaunes » et pour sa défense d’antivax, encourt une sanction allant du blâme à la radiation, voire une interdiction d’exercer.

L’avocat antivax est sur la sellette. Fabrice Di Vizio a été convoqué ce mardi 27 septembre à 9 heures par l’Ordre des avocats de Paris, a révélé Sortie . En cause : ses déclarations entre avril 2020 et septembre 2021 sur la vaccination contre le Covid-19.

« Mots impolis »

L’Ordre a demandé à l’avocat de comparaître suite à une « violation des principes essentiels (…) de la profession d’avocat, dignité, conscience, probité, humanité, honneur, fraternité, délicatesse, modération, courtoisie et, à l’égard de ses clients, prudence», rapporte FranceInfo. Il est notamment accusé d’avoir tenu, sur les réseaux sociaux et « à plusieurs reprises», «langage manifestement grossier, vulgaire et offensant« .

Fabrice Di Vizio serait également accusé par l’Ordre d’avoir poussé des personnes non vaccinées à déposer des recours alors même que la pandémie de Covid-19 faisait rage en France… et sans les avertir des condamnations qui les menaçaient. .

Figure du mouvement anti-pass, l’avocat faisait l’objet, depuis novembre 2021, d’une procédure disciplinaire. Selon FranceInfo, il encourt une sanction allant du blâme à la radiation, voire une interdiction avec sursis ou ferme d’exercer.

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.