Skip to content
Face à la flambée des prix, le moral des industriels est morose


Dans le commerce et la construction, la confiance est moins dégradée, selon l’enquête mensuelle de conjoncture de l’Insee menée auprès des chefs d’entreprise.

A première vue, c’est un petit soulagement. Après deux mois de baisse, le climat des affaires s’est stabilisé en août. Globalement, la confiance des patrons reste même au-dessus de sa moyenne de long terme, indique l’Insee dans son enquête mensuelle de conjoncture réalisée auprès des chefs d’entreprise et publiée jeudi. Mais cette stabilité cache des évolutions très contrastées.

La situation s’améliore même du côté du commerce de détail, même si le climat des affaires (à 99 points ce mois-ci) reste en deçà de sa moyenne de long terme. Malgré la hausse des prix, qui pèse sur le porte-monnaie des Français, les commerçants sont optimistes quant à leurs perspectives commerciales pour les mois à venir ; ils s’attendent même à augmenter leur nombre dans les mois à venir. Dans le secteur de la construction également, le climat des affairesa légèrement rebondi, portée notamment par un regain d’optimisme des chefs d’entreprise quant à leurs perspectives personnelles…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.