Skip to content
Face à la flambée des prix, les entreprises se ruent sur les énergies renouvelables


L’éolien a gagné en compétitivité. 149362399/altitudedrone – stock.adobe.com

DÉCRYPTAGE – La dynamique des contrats à long terme commence à se diffuser en France.

Rares sont les refuges pour les industriels accablés par la flambée du prix de l’électricité. La signature de contrats à long terme et à prix fixe avec des producteurs d’électricité d’origine renouvelable en fait partie. Jeudi, deux annonces simultanées confirment l’attrait de cette solution pour les entreprises. Voltalia (en pleine opération d’augmentation de capital) annonce la signature du plus important contrat long terme de France avec Renault. Le constructeur cherche en effet à verdir massivement la production de ses voitures. Dans le même temps, Engie a dévoilé un contrat avec Google pour la fourniture d’électricité produite par l’un de ses parcs éoliens offshore, situé au large de l’Ecosse, qui devrait être mis en service en 2025.

En dix ans, le paysage énergétique a considérablement changé. Longtemps soutenues à bout de bras par de lourdes subventions, les énergies éolienne et solaire ont su gagner en compétitivité et produire aujourd’hui de l’électricité à des prix bien inférieurs aux prix du marché…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Vendredi noir

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.