Skip to content
Fitzgibbon s’interroge sur la gouvernance de Selection Group


Excessivement prudent dans le dossier Groupe Sélection toujours en litige, le ministre Pierre Fitzgibbon a admis ce matin que la gouvernance de l’entreprise lavalloise semblait encore poser un certain nombre de questions à ses yeux.

• Lisez aussi : Le ministre de l’Economie, Pierre Fitzgibbon, défend le recours au cabinet McKinsey

« Il y a lieu de se poser des questions sur la gouvernance », a-t-il déclaré, en marge de l’inauguration d’un centre de recherche à Saint-Jérôme, avant d’ajouter aussitôt qu’il est important pour lui d’être prudent dans vos propos.

« Il faut être prudent, car souvent on porte des jugements sans avoir tous les faits. Honnêtement, M. Bouclin [Réal Bouclin, président fondateur de Groupe Sélection]Je ne le connaissais pas avant 2021. Ce qui ne veut pas dire que je le connais si bien [aujourd’hui].”

Problèmes de gouvernance

Le ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie du gouvernement du Québec a voulu reconnaître l’expertise de Sélection dans le domaine des résidences privées pour aînés (RPA). « Au niveau RPA, c’est un groupe qui a quand même une bonne réputation », a-t-il déclaré avant de poursuivre rapidement :

« Moi, ce qui m’inquiète : que faut-il faire pour restructurer ? Oui, il y a des problèmes de gouvernance qui doivent être changés. Il y a probablement aussi des questions de leviers financiers qu’il faut réajuster (…) Je suis tout à fait d’accord avec ça », refusant aussi fermement de prendre position pour l’une ou l’autre des parties dans le dossier actuellement en cours.

« Mais ma position en tant que gouvernement est la suivante : prenons du recul, laissons les experts décider, mais en même temps, assurons-nous de préserver la dette du gouvernement. »

Plus de détails suivront.

-Avec la collaboration de Francis Halin, Journal de Montréal

Avez-vous des informations à partager avec nous sur cette histoire ?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs ?

Écrivez-nous au ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.



journaldemontreal-borsa

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.