Entreprise

François-Philippe Champagne courtise Volkswagen pour avoir une usine de batteries

[ad_1]

Le ministre de l’Innovation, de la Science et de l’Industrie, François-Philippe Champagne, a signé jeudi en Allemagne un accord avec le PDG de Volkswagen pour tenter d’attirer une usine de batteries ici.

« Le Canada est une option logique pour la construction d’une giga-usine dans la région de l’Amérique du Nord », a déclaré Oliver Blume, PDG du groupe Volkswagen (VW).

« L’annonce d’aujourd’hui entre le Canada et VW représente une autre étape majeure dans la poursuite de notre travail conjoint pour développer le secteur des transports propres », a ajouté François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie.

Une « giga-usine »

Maintenant, Volkswagen et sa filiale PowerCo recherchent des sites à travers le pays pour construire leur gigafactory.

« PowerCo mènera des négociations intensives avec toutes les parties concernées dans un avenir proche en vue d’identifier le site le plus compétitif », souligne Thomas Schmall, directeur de Volkswagen et président du conseil de surveillance de PowerCo SE.

Rappelons que Ford veut également construire une usine de cathodes de batteries de véhicules électriques de 700 millions de dollars avec le géant coréen EcoPro BM à Bécancour.

À ce jour, BASF, GM et POSCO (extraction et traitement des minéraux), Lion, Taiga, BRP (fabrication de véhicules) et Recyclage Lithion (recyclage) sont actifs dans l’électrification ici.



[ad_2]

journaldemontreal-borsa

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page