Skip to content
Gabriel Diallo champion à Granby


N’ayant enregistré qu’une seule victoire sur le circuit ATP Challenger avant cette semaine, le Québécois Gabriel Diallo a défait le Chinois Juncheng Shang en deux sets de 7-5 et 7-6 (5) pour remporter les Championnats Banque Nationale, dimanche à Granby.

• Lisez aussi : International américain : la « FAA » veut faire mieux que l’an dernier

• Lisez aussi : Open des États-Unis : Tant que Leylah a des balles à frapper…

Il s’agit donc d’un tout premier titre sur le circuit Challenger pour le Montréalais de 20 ans, classé 518e au classement ATP. Il intervient 13 jours seulement après sa première victoire sur le circuit, survenue à Vancouver face au Belge Zizou Bergs, 155e mondial.

Une semaine plus tôt, il avait également défait l’Australien James Duckworth (59e) au premier tour des qualifications pour l’Omnium Banque Nationale de Montréal, se montrant très prometteur.

Cette belle séquence avait d’ailleurs commencé en juin lorsqu’il avait été sacré champion du tournoi ITF M25 à East Lansing dans le Michigan.

Efficace au retour

Dans le match du jour face à Shang, Diallo a su être affûté aux bons moments, notamment au retour. Il a notamment réussi le premier break du match en fin de première manche pour porter le score à 6-5. Il a remporté les quatre rallyes suivants pour remporter le premier set.

Diallo a ensuite arraché deux fois de plus le service de son adversaire, 246e mondial, lors de l’engagement suivant. Fort d’un triomphe au tournoi Lexington Challenger trois semaines plus tôt, Shang a cette fois répondu coup sur coup pour ramener les deux joueurs sur un pied d’égalité. Il a dû résister à deux balles de match avant de réussir.

Mais Diallo a finalement mis la touche finale en profitant de sa troisième balle de match au tie-break alors que son adversaire avait les ballons en main.



journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.