Skip to content
Garcia maintient son rang de leader, c’est aussi pour Rinderknech, Moutet et Grenier


Quatre Français ont poinçonné leur ticket pour le second tour de l’US Open lundi, dont la numéro 1 tricolore Caroline Garcia.

Caroline Garcia, leur meneuse, a bien lancé l’US Open des Tricolores avec une victoire logique mais solide face à la 90e mondiale, lundi pour la première journée du Major de New York. Onze Français devaient débuter lundi, mais Hugo Grenier a été repêché au dernier moment et s’est ajouté aux 17 Tricolores inscrits au tableau principal. Ils sont désormais 11 pour les hommes et 7 pour les femmes.

Il passe (4) : Garcia, Rinderknech, Moutet, Grenier

La N.1 française Caroline Garcia, 17e mondiale, s’est qualifiée tranquillement en écartant la Russe Kamilla Rakhimova (90e et repêchée des qualifications), 6-2, 6-4. « J’étais solide, mais il y avait des points où ça aurait pu être mieux. Demain, je vais essayer de travailler là-dessus, également par rapport à mon prochain adversaire et me concentrer sur mon deuxième tour», a commenté le Tricolore qui a fait le plein de confiance en remportant le WTA 1000 à Cincinnati.

Pour son 10e US Open à 28 ans, elle affrontera une autre Russe, Anna Kalinskaya (60e). Elle n’a jamais dépassé le 3e tour à Flushing Meadows. Le New York Major est le moins titré pour elle puisqu’elle a atteint les huitièmes de finale dans les trois autres (Open d’Australie, Roland-Garros et Wimbledon) et atteint les quarts de finale à Roland-Garros en 2017 Face à Rakhimova, l’ancienne mondiale Le n°4 (33 coups gagnants, 18 fautes directes) a imposé sa puissance et sa rapidité, notamment au service (6 aces) et en retour de service, pour étouffer son adversaire.

De son côté, Arthur Rinderknech (58e) a remporté le premier duel franco-français de ce premier tour, dominant Quentin Halys (76e) 4-6, 7-6 (7/4), 6-3, 6-2. Mais il aura fort à faire lors du prochain match, puisque le N.1 mondial et tenant du titre, le Russe Daniil Medvedev se dressera devant lui. Rinderknech a mis deux sets pour prendre la mesure de son adversaire, qui l’avait battu lors de leur première confrontation en 2019 à Glasgow, et a profité des 65 fautes directes d’Halys pour finalement l’emporter.

Hugo Grenier (119e), drafté quelques heures avant le début du tournoi, a saisi sa chance et éliminé l’Argentin Tomas Etcheverry (86e) 4-6, 6-2, 6-3, 6-4. Mais la prochaine manche s’annonce bien plus relevée avec le redoutable Italien Matteo Berrettini (14e) de l’autre côté du filet. De son côté, Corentin Moutet (112e) a profité de l’abandon de Stan Wawrinka (295e) après le deuxième set. Le Français menait 6-4, 7-6 (9/7) lorsque le Suisse de 37 ans, vainqueur en 2016, a jeté l’éponge.

Ça casse (3) : Tan, Jeanjean, Halys

Après avoir créé l’exploit au 1er tour de Wimbledon en battant Serena Williams, Harmony Tan (112e) a pris un set à la gagnante 2019 Bianca Andreescu (48e), mais s’est inclinée 6-0, 3-6, 6-1. Léolia Jeanjean (149e ), qui s’était hissé au 3e tour à Roland-Garros, s’est battu sur l’impressionnant court Arthur-Ashe mais n’a rien pu faire face à la non moins impressionnante Coco Gauff (12e) qui s’est imposée 6-2, 6-3.

En attente (5) : Dodin, Parry, Bonzi, Humbert, Gaston

Océane Dodin (98e) doit affronter la finaliste de l’an dernier Leylah Fernandez (14e), Diane Parry (74e) sera opposée à Xiyu Wang (75e). Chez les hommes, Benjamin Bonzi (50e) et Ugo Humbert (138e et invité) s’affronteront dans le deuxième duel tricolore de ce premier tour, Hugo Gaston (72e) étant opposé à Alexander Bublik (47e).

lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.