Skip to content
Godrej Properties voit une forte traction à Mumbai, Pune, Bangalore ;  S’attend à ce que la tendance à la hausse des prix s’accélère


Godrej Properties a publié une bonne mise à jour commerciale pour le deuxième trimestre. La superficie totale vendue a plus que doublé d’une année sur l’autre et les réservations ont bondi de 140 %. La société a également augmenté les prix de son portefeuille pour aider à atténuer les pressions sur les coûts des matières premières. Dans une interview avec CNBC-TV18, Mohit Malhotra, directeur général et PDG de Godrej Properties, a fait la lumière sur les perspectives de l’entreprise.

À la demande, a-t-il déclaré, « les choses s’annoncent brillantes, le secteur est enfin en train de tourner. La plupart des gens s’attendaient à ce que le cycle se retourne. On assiste donc à une forte demande des consommateurs et la tendance reste très positive. Nous sommes présents dans six villes et à travers les villes, nous constatons une très forte demande. Si vous voyez nos chiffres du deuxième trimestre, nous avons eu des lancements à Pune, NCR, Mumbai et Bangalore et tous se sont très bien déroulés et nous continuons à voir une forte traction. »

« La demande est très forte sur tous les segments aujourd’hui. Auparavant, il y avait une concentration de la demande uniquement dans le segment des revenus moyens, maintenant nous voyons une demande même dans l’espace de luxe. Les revenus intermédiaires, bien sûr, restent très solides et pour le moment, je pense que tous les segments sont assez solides », a déclaré Malhotra.

Concernant les hausses de prix, a-t-il déclaré : « Les prix des matières premières se sont trouvés dans une zone d’hyperinflation, nous avons donc pris quelques hausses de prix pour atténuer l’inflation des coûts ; nous avons pris des hausses de prix à un chiffre dans tous les projets et nous nous attendons à ce que cette tendance à la hausse des prix se poursuive maintenant et peut-être même s’accélère à l’avenir. »

Concernant les nouveaux lancements, Malhotra a déclaré : « Nous envisageons des lancements une fois que nous aurons obtenu les approbations. Les ventes sont presque certaines pour nos projets. Donc, tout dépend si nous pouvons obtenir les approbations à temps. Mais sinon, comme je l’ai dit plus tôt, la demande est très forte et nous sommes très confiants de pouvoir croiser les grands nombres et afficher une bonne croissance.

« Nous avons deux lancements prévus à Bangalore au troisième trimestre ; nous avons près de trois ou quatre lancements prévus à Pune, deux lancements prévus dans la RCN et quelques lancements prévus à Mumbai et également à Kolkata. Ainsi, chaque marché connaîtra deux à trois lancements au cours des quatre ou cinq prochains mois. Cela nous donne la confiance d’une croissance rapide au cours de la dernière année, bien sûr, les lancements dépendent de l’obtention des approbations à temps et c’est toujours un défi dans notre secteur. Donc, si nous pouvons obtenir les approbations à temps, nous devrions voir une dynamique très forte et positive », a déclaré Malhotra.

Concernant les stocks d’invendus, Malhotra a indiqué qu’ils en avaient un très faible nombre. « Notre stock actuel représente moins d’un an de ventes pour nous, ce qui est à un niveau historiquement bas et nous sommes très à l’aise avec ce niveau de stock. »

Pour un commentaire complet de la direction, regardez la vidéo.

(Édité par : Dipikka Ghosh)

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.