Skip to content
Google rachète des bureaux à Londres pour 1 milliard de dollars

 | Nouvelles d’aujourd’hui

Nouvelles d’aujourd’hui Nouvelles du monde

En plein boom du télétravail, Google annonce l’achat pour un milliard de dollars d’un complexe immobilier qui abrite une partie de ses bureaux londoniens, et entend augmenter ses effectifs dans la capitale britannique.

 » LIRE AUSSI – Google prêt à débourser 2,1 milliards pour cet immeuble à New York

Après l’explosion du télétravail avec la pandémie, cet achat à Saint Giles, en plein centre de la capitale britannique, «démontre la foi continue de Google dans le bureau en tant que lieu de collaboration et de connexion en personne», selon un communiqué de la société publié vendredi. Grâce à l’acquisition de ces bureaux où il est actuellement locataire, « Google aura la capacité d’accueillir 10 000 employés sur ses sites britanniques, y compris le nouveau projet King’s Cross», a annoncé la société dans le communiqué. Le mastodonte technologique emploie actuellement plus de 6 400 personnes dans le pays, dont près de 700 embauchés l’an dernier.

Conçu par l’architecte Renzo Piano

La firme californienne entend injecter «plusieurs millions de livresrénover les locaux, avecde nouveaux espaces collaboratifs« qui peut être configuré de différentes manières selon les besoins mais aussi des espaces extérieurs couverts »pouvoir travailler en plein air« . Ce complexe de trois bâtiments entourant une place publique centrale a été conçu par l’architecte vedette italien Renzo Piano. Il compte d’autres entreprises locataires qui ne seront pas affectées par le changement de propriétaire.

Google emploie actuellement plus de 6 400 personnes au Royaume-Uni. Crédit photo : JOHN SIBLEY/REUTERS

L’investissement annoncé vendrediest un important vote de confiance envers le Royaume-Uni en tant que pôle technologique de premier plan » et « la preuve que le pays reste l’un des endroits les plus attractifs au monde pour développer leurs entreprises», a salué le ministre des Finances Richi Sunak sur Twitter. Les entreprises technologiques sont en hausse à Londres, qui a vu les investissements dans les start-up du secteur bondir à 25,5 milliards de dollars l’an dernier, loin devant les autres capitales européennes.

Trois autres sites à Londres

Google possède également des locaux sur trois autres sites à Londres, dans les quartiers de King’s Cross et de Victoria, ainsi qu’un site à Manchester. Le géant américain de la technologie construit également un nouveau site monumental sur plus de 90 000 mètres carrés dans le quartier de King’s Cross, un projet déjà annoncé et qui devrait être achevé dans les deux prochaines années. Et le bâtiment à sortir de terre, dont le prix n’a pas été dévoilé, est le premier entièrement construit par Google dans la région Europe, Moyen-Orient et Afrique.


Mises à jour de dernière minute Nouvelles des États-Unis

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.