Skip to content
Grève illégale dans une succursale de la SQDC


En grève générale illimitée depuis la semaine dernière, le débrayage à la succursale de la Société québécoise du cannabis (SQDC) à Aylmer, en Outaouais, a été déclaré illégal par le Tribunal administratif du travail (TAT).

« La SQDC a toujours reconnu le droit de grève prévu au Code du travail. Cependant, en ce qui concerne la succursale d’Aylmer, l’accréditation à cette succursale a été accordée le 28 avril et le SCFP 5454 n’a pas transmis à l’employeur un avis de négocier conforme aux exigences du Code du travail pour cette accréditation, le droit de grève ne sera être acquis le 25 octobre 2022 », a expliqué la SQDC dans un communiqué.

Conformément à la décision du TAT, les salariés n’auront d’autre choix que de reprendre le travail le dimanche.

« La SQDC souhaite maintenir un climat de travail sain au sein de ses succursales et les employés seront bien accueillis lors de leur retour au travail », a ajouté l’entreprise d’État qui compte 90 succursales dont la moitié ne sont pas syndiquées. Le conflit de travail actuel ne touche que 22 des 28 sections représentées par le SCFP.



journaldemontreal-borsa

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.