L'Europe

Guerre en Ukraine : l’UE propose un tribunal spécialisé soutenu par l’ONU pour enquêter sur les crimes de guerre russes présumés

[ad_1]

L’Union européenne a déclaré qu’elle travaillerait à la mise en place d’un tribunal spécialisé soutenu par l’ONU pour enquêter sur d’éventuels crimes de guerre commis par la Russie en Ukraine.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré mercredi que le bloc travaillerait avec la communauté internationale pour obtenir « le soutien international le plus large possible » pour le tribunal.

L’UE continuera également à soutenir le travail de la Cour pénale internationale (CPI), a-t-elle ajouté dans un vidéo sur Twitter.

L’Ukraine a fait pression pour la création d’un tribunal spécial chargé de poursuivre les dirigeants militaires et politiques russes pendant la guerre.

Mardi, les ministres de la justice du G7 ont également convenu de mettre en place un réseau pour coordonner les enquêtes sur les crimes de guerre en Ukraine.

Les forces russes ont été accusées de divers crimes de guerre en Ukraine depuis leur invasion le 24 février. Moscou a toujours nié ces allégations.

La CPI, basée à La Haye, a déjà lancé des enquêtes sur les massacre de civils dans la banlieue de Kyiv à Bucha et l’attentat à la bombe contre un théâtre à Marioupol, mais elle n’a pas le pouvoir de poursuivre.

Un tribunal spécial proposé par l’UE devrait très probablement fonctionner selon la loi ukrainienne et être composé de procureurs et de juges internationaux.

Mais les critiques ont fait valoir que tout tribunal spécialisé soutenu par l’ONU se verrait opposer son veto par la Russie, membre de l’ONU.

Von der Leyen a également déclaré que l’UE souhaitait utiliser les avoirs russes gelés sous sanctions pour aider à reconstruire l’Ukraine.

« La Russie et ses oligarques doivent indemniser l’Ukraine pour les dégâts et couvrir les coûts de reconstruction du pays », a-t-elle déclaré.

Von der Leyen a déclaré qu’environ 300 milliards d’euros des réserves de la banque centrale russe avaient été immobilisés, ainsi que 19 milliards d’euros d’argent des oligarques russes. Les dommages causés à l’Ukraine sont estimés à environ 600 milliards d’euros.

« A court terme, nous pourrions créer avec nos partenaires une structure pour gérer ces fonds et les investir », a-t-elle déclaré.

« Nous utiliserions alors le produit pour l’Ukraine, et une fois les sanctions levées, ces fonds devraient être utilisés pour que la Russie paie l’intégralité des dommages causés à l’Ukraine. »

L’UE a déclaré que les restrictions sur les actifs russes pourraient être levées si un accord de paix entre l’Ukraine et la Russie réglait la question de la réparation des dommages.



[ad_2]

euronews en2fr eurb

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page