Skip to content
Guy Forget ne sera plus directeur des tournois Roland-Garros et Rolex Paris Masters


Guy Forget, en fin de contrat, « Quitte ses fonctions de directeur » Roland-Garros et Masters 1000 à Paris, a annoncé mardi 7 décembre la Fédération française de tennis (FFT). « Sa succession pour le Grand Chelem parisien sera annoncée dans les prochains jours », déclare dans un communiqué la FFT, qui en profite pour « Merci chaleureusement » Guy Forget, directeur de Roland-Garros depuis 2016 et du Rolex Paris Masters depuis 2012, « Pour son investissement et son caractère exemplaire, qui ont contribué au rayonnement de ces deux tournois majeurs sur la scène internationale ».

L’ancien numéro un français, aujourd’hui âgé de 56 ans, était directeur de ces deux tournois majeurs, parmi les principaux du circuit, depuis 2016 pour le Major sur terre battue et depuis 2012 pour le Masters 1000 en salle. Les raisons de son départ ne sont pas précisées.

Lire aussi Tennis : Guy Forget nommé directeur de Roland-Garros

Selon le quotidien L’équipe, Guy Forget a présenté mardi matin sa démission au président de la FFT, Gilles Moretton. Le nom de Guy Forget a été mentionné début octobre dans les « Pandora Papers », une enquête du Consortium international des journalistes d’investigation, selon laquelle il aurait bénéficié de stratagèmes fiscaux opaques dans le paradis fiscal des îles Vierges britanniques. Le comité d’éthique de la FFT s’est saisi de cette affaire et a blanchi l’ancien joueur le 5 novembre « En l’absence d’évasion fiscale ou d’un autre comportement répréhensible pénalement établi ».

Le comité d’éthique avait pourtant demandé au directeur de Roland-Garros de « Tout mettre en œuvre pour que les dommages éventuels à sa réputation (…) ne réfléchit pas sur celui des tournois qu’il dirige ni sur celui de la FFT » en cas de poursuites judiciaires liées aux révélations de la presse. « Je suis heureux de voir que le comité d’éthique a fait ce rapport », a commenté Forget en marge du tournoi de Bercy, refusant d’en dire plus.

Le monde avec l’AFP

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.