Skip to content
Hausse plutôt modérée cette année des tarifs de garde

[ad_1]

Avec un taux horaire moyen de 4,54 euros par enfant, les assistantes maternelles corses sont les plus chères. Kzenon/Kzenon – stock.adobe.com

Avec un tarif horaire des assistantes maternelles qui n’a augmenté que de 7 centimes sur un an, le pire a été évité. Pour l’instant…

A la rentrée 2022, les parents qui font appel à une assistante maternelle pour garder leurs enfants ne subiront pas les effets de l’inflation sur leur facture. Avec un taux horaire de 3,69 euros qui n’a augmenté que de… 7 centimes (soit une augmentation de 1,93 %) sur un an, le pire a été évité. Pour l’instant… « Face au contexte actuel, les assistantes maternelles se montrent à nouveau solidaires avec les familles alors que leurs frais augmentent considérablement, avec notamment une hausse de 33 % des prix de l’énergie sur un an en juin. Cependant, on peut s’attendre à ce que les prix de la garde d’enfants augmentent dans les mois à venir »assure Michel Centeno, directeur général de Yoopies, la solution de services à domicile pour les particuliers du groupe Worklife, qui établit chaque année le coût de la garde des enfants à la rentrée.

Avec un tarif horaire moyen de 4,54 euros par enfant, les assistantes maternelles corses sont les plus chères, tandis que leurs homologues normandes, avec un tarif de 3,38 euros, sont les moins chères. Comme les années précédentes, les tarifs pratiqués dans le Sud sont plus élevés. Concernant les nounous qui gardent des enfants à domicile, la hausse est un peu plus prononcée sans toutefois atteindre les 6,1% d’inflation à fin juillet constatés sur un an : + 2,97% par rapport à la rentrée. 2021, avec un salaire horaire net moyen de 9,70 € par enfant. L’Île-de-France reste la région la plus chère (9,79 euros de l’heure), suivie de Provence-Alpes-Côte d’Azur (9,71 euros) et des régions Bretagne et Auvergne-Rhône-Alpes (9,67 euros).

[ad_2]

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.