Divertissement

Hedi Slimane chez Céline, le son de l’époque

[ad_1]

Lulu, le mannequin fétiche d’Hedi Slimane, ouvre le bal. Céline

REPORTAGE – Le directeur artistique du label parisien a créé l’événement en Californie jeudi dernier, en présentant son défilé hiver 2023-2024 sur une scène rock mythique de Los Angeles. Devant la jeunesse locale (de nuit).

Envoyé spécial à Los Angeles (États-Unis)

Aucun public ne l’avait vu sur un podium, la bande si identifiable des modèles d’Hedi Slimane depuis février 2020 et le début de la pandémie. Ces filles manifeste avec un look signature, cette énergie, ce chic nonchalant qui n’appartient qu’à eux. C’est dire si le moment était attendu. Et l’ambiance, survoltée, dans le hall du mythique Wiltern de Los Angeles, sorte de méga Olympia de béton et d’acier vert enrobé de sucre, dressée à l’angle de Wilshire Boulevard et de Western Avenue. Surtout, un monument Art Déco notoire, qui a vu passer les Princes, James Brown, Bob Dylan, Amy Winehouse et autres Patti Smith de ce monde, et où Céline a choisi de dévoiler son nouvel opus, un mois à peine après avoir présenté sa collection femme pour l’été 2023.

La luxueuse maison française dont la clientèle s’est beaucoup plus jeune, et qui connaît un succès sans précédent sur tous les marchés (aux Etats-Unis encore plus qu’ailleurs), ainsi que dans tous ses domaines d’activité…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

[ad_2]

lefigaro – divertissement

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page