Skip to content
Hockey : l’IIHF suspend la Russie et la Biélorussie

[ad_1]

La Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) a répondu lundi à la demande de certains de ses pays membres en interdisant la Russie et la Biélorussie et leurs clubs de toutes ses compétitions jusqu’à nouvel ordre.

• Lisez aussi : Conflit armé en Ukraine : le hockey ne restera pas silencieux

• Lisez aussi : Ukraine : la Russie exclue de la Coupe du monde de football

Cela signifie que les Russes ne pourront pas participer au Championnat mondial de hockey junior, qui reprendra en août à Edmonton après avoir été interrompu par la pandémie de COVID-19 cet hiver.

« L’IIHF n’est pas une entité politique et ne peut pas influencer les décisions concernant la guerre en Ukraine », a déclaré le président de l’IIHF, Luc Tardif, dans un communiqué. Cependant, nous avons le devoir de prendre soin de nos membres et participants. Nous devons donc tout mettre en œuvre pour être en mesure d’organiser nos événements dans un environnement sécuritaire pour toutes les équipes.

Cette sanction se veut une réponse à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, notamment via la Biélorussie. Swiss Ice Hockey avait notamment publié un communiqué pour exiger l’exclusion de ses deux nations de l’IIHF.

« Nous avons été incroyablement choqués de voir les images qui sont arrivées d’Ukraine », a ajouté Tardif. J’ai été en contact étroit avec les membres de la Fédération ukrainienne de hockey et nous espérons pour tous les Ukrainiens que ce conflit pourra être résolu pacifiquement et sans recourir à de nouvelles violences.

L’organisation des Mondiaux juniors en 2023, prévus à Novossibirsk et Omsk, a également été retirée des mains de la Fédération russe de hockey. Pour le moment, aucun nouvel hébergeur n’a été désigné. Dans ce cas, l’objectif principal est d’assurer la sécurité de tous, selon l’IIHF.

-La FIFA avait pris une décision similaire quelques heures plus tôt, excluant les Russes de la prochaine Coupe du monde de football.



[ad_2]

journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.