Skip to content
Horlogerie : à la belle heure !


Longtemps les horlogers, obsédés par leurs rouages, ont préféré s’adresser aux hommes et aux femmes délaissées. Heureusement, les temps changent.

La première montre-bracelet est volontiers attribuée à Louis Cartier, qui a conçu, en 1904, pour son ami l’aviateur Alberto Santos-Dumont, un modèle à porter au poignet et non dans la poche. Le Brésilien s’est plaint du risque de sortir sa montre de poche en plein vol. Mais en réalité, il est né un siècle plus tôt, à l’initiative d’une femme, Caroline Murat, petite sœur de Napoléon et reine de Naples. Elle chargea l’horloger Abraham-Louis Breguet (déjà adoré de Marie-Antoinette) de créer une montre d’un raffinement sans précédent, « répétition et complications, ovales, fines, et munies d’un serre-tête garni de fils d’or», peut-on lire dans le livre de comptes du 8 juin 1810.

» Découvrez tout F, Art de vivre

Aujourd’hui, la montre bijou est plus à la mode que jamais. Il se porte au poignet, comme un bracelet, et même autour du cou, comme un collier. En l’occurrence, elle répond au nom délicieusement désuet de « châtelaine ». Un terme hérité du XVIIe siècle, quand les femmes les plus influentes…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 6% à découvrir.

Vendredi noir

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro – divertissement

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.