Skip to content
Hydraulique ou thermique ?  Quand Tignes était engloutie au nom de l’intérêt national

[ad_1]

A gauche, le futur barrage symbolisé sur cette carte postale de la vallée de Tignes avant le début des travaux. A droite, le barrage du Chevril, achevé en 1952 et inauguré en 1953, est devenu un symbole de la modernisation de la France. Patrice Cartier/Bridgeman Images-Jean-Jacques Alcalay/Biosphoto via AFP

DUELS ÉLECTRIQUES (3/5) – Créée par la nationalisation de 1946, EDF conduit le programme d’équipements hydroélectriques prévu par le plan Monnet. Face au charbon, les barrages, comme celui de Tignes, symbolisent l’indépendance énergétique.

Plus de deux siècles après la première pile inventée par Volta, l’électricité est en passe de s’imposer comme l’énergie du XXIe siècle. Mais chaque technologie, chaque mode de production, chaque usage est issu de batailles. De vrais duels dont l’issue a contribué à façonner notre avenir énergétique.

La France, en 1945. Indignée, brisée, mais libérée. Tout manque. « A la fin de la guerre, les Français vivent au rythme des coupures d’électricité »rappelons Boris Dänzer-Kantof et Félix Torres, auteurs de L’énergie de la France (1). Deux décisions majeures sont prises. La nationalisation de l’électricité est votée en avril 1946 : 154 sociétés de production, 251 sociétés de gaz, 86 sociétés de transport et 1150 sociétés de distribution se regroupent pour créer EDF. Ensuite, le premier plan, élaboré sous la direction de Jean Monnet, rythme l’effort, en priorité dans six secteurs : le charbon, l’électricité, la sidérurgie, la construction, l’agriculture et les transports. Quand le Commissariat présente son plan complet…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 91% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

[ad_2]

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.