Skip to content
« Il y a un problème avec l’arbitrage français, il en a marre », lâche le président de Reims, Jean-Pierre Caillot


Le président du Stade de Reims n’a pas mâché ses mots après le match nul de ses joueurs face à Lyon ce dimanche, lors de la 4e journée de championnat.

Jean-Pierre Caillot (président de Reims, après le match nul 1-1 contre Lyon):« Je suis ravi de ce que mon équipe a montré, mais je suis surtout frustré et déçu pour nos joueurs. Je le répète toutes les semaines, il y a un problème avec l’arbitrage français. Je vais probablement prendre six mois, car j’ai dit au corps arbitral que ça craignait, ce qui, à mon avis, est la vision des 16 000 personnes qui étaient dans le stade. C’est erreur après erreur, toujours de mauvaises décisions, on en a marre !

Je sais que les petits clubs doivent descendre cette année, mais M. (Pascal) Garibian explique aux arbitres que l’arbitrage doit être le même partout, pour tout le monde. J’suis persuadé que si c’est Paris-SG ou Lyon, y’a penalty (sur Balogun). On nous dit que l’arbitrage français est le meilleur du monde, mais je suis désolé, nos arbitres n’arbitrent pas de la même manière sur tous les terrains. Ils doivent se remettre en question et leur patron ferait bien de faire de même.

lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.