Skip to content
« J’ai tant rêvé de ce moment », jubile George Russell après sa première victoire


Le Britannique, vainqueur du GP de São Paulo devant son compatriote et coéquipier Lewis Hamilton, a vécu un week-end fabuleux.

« J’ai rêvé de ce moment tant de fois », a savouré le Britannique George Russell après avoir remporté dimanche sa première victoire en Formule 1 au Grand Prix du Brésil.

Comment vous sentez-vous après cette première victoire ?
« Tellement d’émotions, j’ai rêvé de ce moment tant de fois et on ne sait jamais vraiment comment ça va être. Je pense que la course a été bien gérée, tout était sous contrôle. Je savais à quel point Lewis (Hamilton, 2e du GP, ndlr) était rapide et quand la voiture de sécurité est entrée en piste (à moins de 20 tours de la fin), je me suis dit +ça va être très, très dur maintenant+ mais nous avons mis en place une belle séquence, très peu d’erreurs et la pression que Lewis m’a mise était immense, mais je suis tellement fier de toute l’équipe. Les progrès que nous avons réalisés depuis le début de l’année sont incroyables et cela va nous donner un énorme coup de pouce pour la saison prochaine. »

Comment vous êtes-vous senti après avoir passé le drapeau à damier ?
« Pour être honnête, j’ai été impressionné par la rapidité avec laquelle j’ai commencé à pleurer quand j’ai franchi la ligne (…). J’ai juste pensé à ma famille. J’ai ma mère à la maison avec ma copine. J’ai ma sœur avec son mari, mon frère avec mon père et ses deux enfants. Donc, tous les membres de ma famille les plus proches étaient un peu dispersés, mais je sais qu’ils regardaient tous ensemble et dès que j’ai eu mon téléphone juste après la course, je les ai tous appelés, via Group FaceTime. Ça a été des montagnes russes émotionnelles et une sacrée aventure pour nous tous : du karting aux voyages à travers le pays en camping-car avec mes parents, en passant par le soutien que mon frère et ma sœur m’ont apporté ainsi qu’à mes amis. tout au long de cette saison. La Formule 1 n’est pas une vie simple, nous vivons tous notre rêve, mais nos émotions varient considérablement selon les performances. Nous revenons d’un week-end soit très heureux et ça va bien, soit très déçus.

Vous avez remporté aujourd’hui, à 24 ans, votre premier GP en F1, devant votre coéquipier Lewis Hamilton qui était aussi votre jeune idole. Qu’est-ce que cela vous fait?
« C’est comme une prise de conscience. Quand je pense à cette photo de Lewis et moi en 2009 – que nous ne voulons probablement pas trop partager, car nous ne sommes pas à notre meilleur niveau – c’est tout simplement incroyable. Le temps passe, si vite que nous réalisons qu’il faut profiter de chaque instant et nous voilà 13 ans plus tard, coéquipiers. Nous avons vraiment pris la route ensemble cette année. Nos objectifs étaient clairs, nous devions travailler ensemble pour ramener Mercedes là où elle doit être « . Et je suis vraiment heureux que nous ayons une si bonne relation, honnête et transparente. Nous sommes ici pour gagner. Nous sommes ici pour nous battre ».

lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.