Nouvelles sportives

« Je ne vais nulle part, même si l’Allemagne est éliminée », déclare Hansi Flick

[ad_1]

Présent en conférence de presse avant le match décisif de l’Allemagne face au Costa Rica jeudi, Hansi Flick a déclaré vouloir conserver son poste en cas de contre-performance.

L’entraîneur allemand Hansi Flick a déclaré mercredi en conférence de presse qu’il n’avait pas l’intention de démissionner si les quadruples champions du monde ne passaient pas les poules.

Lui, qui a succédé aux 15 ans de règne de Joachim Löw, a vu son équipe s’incliner lors de son entrée dans le groupe E face au Japon (1-2), avant d’arracher le nul face à l’Espagne (1-1). En 2018 en Russie, les Allemands ont été éliminés en phase de groupes, une première en 80 ans.

« Pour ma part, je peux confirmer que je vais rester, j’ai un contrat qui court jusqu’en 2024 et j’ai hâte de pouvoir jouer les Euros à la maison. Mais c’est dans longtemps», a-t-il confié en conférence de presse. L’Euro 2024 se jouera en fait en Allemagne.

Dos au mur avant leur troisième match contre le Costa Rica jeudi, les Allemands ont besoin d’une victoire pour se qualifier pour la phase à élimination directe. Un succès contre le Costa Rica doublé d’une victoire de l’Espagne sur le Japon leur permettrait de se qualifier. Cependant, un match nul entre l’Espagne et le Japon ou une victoire des Japonais obligeraient à prendre en compte la différence de buts.

« Nous voulons tuer le jeu dès le début pour mettre la pression sur l’autre jeu, affirme Flick. Ils (le Costa Rica) joueront probablement ensemble en défense. Il faut présenter le même visage que face à l’Espagne.»

[ad_2]

lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page