Skip to content
« Je suis en colère contre le monde entier, en particulier Biden »: la principale militante afghane des droits des femmes
 | Nouvelles d’aujourd’hui

Derniers titres d’actualités Titres d’aujourd’hui

Publié le:

FRANCE 24 s’est entretenue avec Mahbouba Seraj, une militante des droits des femmes en Afghanistan. Elle nous a dit que les talibans devaient « céder » sur les « lignes rouges » telles que l’accès des femmes à l’éducation et au travail afin de « continuer à gouverner ». L’Afghanistan ayant un besoin urgent d’aide financière, Seraj a déclaré qu’elle était « en colère contre le monde entier », en particulier le président américain Joe Biden. « Vous ne pouvez pas laisser mourir le peuple de ce pays », a-t-elle déclaré dans un appel émouvant à la communauté internationale.

Mahbouba Seraj, directrice exécutive du Centre de développement des compétences des femmes afghanes à Kaboul, a décidé de rester en Afghanistan après l’arrivée au pouvoir des talibans en août 2021. Elle a déclaré à FRANCE 24 qu’elle l’avait fait parce qu’elle croyait « au fond » que son expérience de militante aguerrie était « nécessaire » pour défendre les droits des femmes.

Notre invitée a déclaré que le plein accès à l’éducation et à l’emploi étaient ses principales « lignes rouges » en ce qui concerne les droits des femmes en Afghanistan. Elle a ajouté que le jury ne savait toujours pas si les talibans autoriseraient les femmes à fréquenter les écoles et à travailler, affirmant que le moment de vérité viendrait en mars à la fin de l’hiver, lorsque les écoles devraient rouvrir complètement.

Seraj a exhorté les femmes à continuer de défendre leurs droits, y compris la liberté d’expression. Elle a fustigé le président américain Joe Biden pour avoir essentiellement abandonné l’Afghanistan et a ajouté qu’elle en avait marre de tous les discours sur la reconnaissance ou non des talibans et le refus d’une aide financière désespérément nécessaire.


Nouvelles d’aujourd’hui Nouvelles locales
france24 en2fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.