Nouvelles sportives

« Ko mondial », « quel échec », « un fiasco »… La presse espagnole sous le choc après l’élimination

[ad_1]

Au lendemain de la qualification surprise du Maroc, la presse espagnole tacle les joueurs et l’entraîneur de La Roja, éliminés de la Coupe du monde.

Réveil difficile en Espagne après la défaite aux tirs au but face au Maroc (0-0 ap, 3-0 tab) en 8e de finale de la Coupe du monde. Une élimination vécue comme «un fiascopar la presse espagnole.

Bis repetita pour La Roja qui quitte la Coupe du monde juste avant les quarts de finale comme en 2018. En effet, il y a quatre ans, l’Espagne est également tombée face au pays hôte, la Russie, aux tirs au but (1-1, 4 tab 3).

La fin pour Luis Enrique ?

Les espoirs étaient grands après leur large victoire inaugurale contre le Costa Rica (7-0), mais la suite a rapidement calmé cet enthousiasme. La Roja a enchaîné un triste match nul face à l’Allemagne (1-1) avant de s’incliner à la surprise générale contre le Japon (2-1).

Ce mercredi matin, la presse espagnole n’est pas tendre avec sa sélection avec notamment Mundo Deportivo qui considère cet échec comme un «KO mondial« . «L’Espagne chute à nouveau en huitièmes de finale, incapable de percer la bonne défense marocaine et d’obtenir un seul tir au but», s’agace le journal catalan.

Cette élimination sonne à as comme une fin à l’aventure de Luis Enrique sur le banc. «C’est fini», «La Fédération doute qu’il doive continuer», explique le quotidien madrilène. marque pense même quela coupe du monde est trop grandepour l’Espagne. Sport, lui, titre « Vaya Palo », une expression utilisée dans les moments difficiles et qui pourrait se traduire par «quel coup« .

Cet échec ressemble à un «fin de cycledans presque toute la presse espagnole. En effet, sport est l’un des seuls à calmer le jeu et à rester optimiste en assurant que « Il y a un avenir« . «Pedri, Gavi, Nico Williams, Balde, Ansu… nous ne pouvons que continuer à grandir. »

[ad_2]

lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page