Actualités françaises

La baisse de la consommation d’électricité des Français « s’amplifie », 8,3 % sur une semaine

[ad_1]

Une baisse qui concerne « maintenant tous les secteurs »selon des données publiées mardi soir par RTE, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité français.

La tendance à la baisse de la consommation d’électricité en France « grandit »avec un recul de 8,3% la semaine dernière par rapport à la moyenne des années précédentes (2014-2019), une baisse qui inquiète « maintenant tous les secteurs »selon des données publiées mardi soir par RTE, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité français.

Tendance, « l’effet baissier s’amplifie » par rapport à la précédente mise à jour qui avait relevé une consommation d’électricité en baisse de 6,7% sur une semaine, note RTE.

« Sur les 4 dernières semaines, la consommation d’électricité en France à température normale a montré une baisse structurelle (6,6%) par rapport au minimum des années précédentes (2014-2019) sur la même période »indique le gestionnaire du réseau français à haute et très haute tension dans son point arrêté dimanche. « Sur la semaine dernière, la tendance baissière s’est même accentuée (-8,3%) »toujours par rapport à ces années de référence, « même si cela Doit être confirmé »souligne RTE.

D’abord identifiée dans le secteur industriel, dès la baisse, en raison de la hausse des prix de l’énergie, « La baisse de la consommation semble désormais concerner tous les secteurs », et ce alors qu’au cours de la semaine écoulée, les températures ont chuté « nettement en dessous de la normale pour la saison »augmentation des besoins en chauffage.

« Les chiffres les plus récents – collectés pendant la période froide de ces derniers jours – montrent que la baisse de la consommation concerne aussi le secteur résidentiel (majoritaire en volume) et le tertiaire »une baisse de 7% par rapport à 2021, selon RTE.

Avant cette mise à jour, RTE estimait en fin de semaine dernière que la baisse de la consommation n’était pas encore visible dans le « bâtiments tertiaires » tels que les bureaux et le siège social et les points de vente.

Dans un contexte de crise énergétique, le gestionnaire de réseau a mis en place ce suivi hebdomadaire de la consommation d’électricité en France métropolitaine. Les données publiées ont été « en ligne avec les températures normales de la période » et sont indépendantes des valeurs exceptionnellement clémentes enregistrées en France en novembre.

Pour le dirigeant, ces chiffres confirment « l’effet réel des actions de sobriété prises par les particuliers et les entreprises ». Le plan sobriété du gouvernement, présenté le 6 octobre, prévoit une réduction de 10 % de la consommation d’énergie sur les deux prochaines années en France par rapport à 2019, et de 40 % d’ici 2050.

VOIR ÉGALEMENT – Immigration, coupures d’électricité et baisse de popularité – Les défis d’Emmanuel Macron

[ad_2]

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page