Skip to content
La chasse au grand tétras interdite cinq ans

[ad_1]

Le plus grand oiseau terrestre sauvage d’Europe ne peut plus être chassé dans toute la France métropolitaine, conformément à une injonction du Conseil d’Etat.

La chasse au grand tétras, le plus grand oiseau terrestre sauvage d’Europe, sera interdite en France pendant cinq ans conformément à une injonction du Conseil d’Etat, selon un décret publié samedi au Journal officiel. « La chasse au grand tétras est suspendue dans toute la France métropolitaine pendant une durée de cinq ans à compter de l’entrée en vigueur du présent arrêté.», précise le texte daté du 1er septembre.

Le délai peut être raccourcisi de nouvelles données montrent une évolution suffisamment favorable de l’état de conservation du grand tétras« , précise-t-il. Le 1er juin, le Conseil d’État avait prononcé la suspension de la chasse de ce grand tétras vivant dans les montagnes, pour cinq ans, demandant au gouvernement de prendre cette mesure avant le 15 juillet.

Un précédent refus de Barbara Pompili

L’institution avait été saisie par plusieurs associations de défense de l’environnement qui réclamaient le moratoire, »constatant le déclin de l’espèce et l’inaction des pouvoirs publics« . Ceux-ci ont exigé l’annulationpour excès de pouvoird’un refus de la ministre de la Transition écologique de l’époque Barbara Pompili, le 12 avril 2021, de prendre un arrêté suspendant la chasse au grand tétras. « La gravité de la situation de cette espèce en mauvais état de conservation impose, pour respecter les obligations découlant des objectifs de la directive 2009/147/CE (directive européenne concernant la conservation des oiseaux sauvages, ndlr), de s’abstenir de toute récolte de grand tétras sur l’ensemble du territoire pendant une période assez longue», avait indiqué le Conseil d’Etat.

« Compte tenu de la situation de l’espèce et dans l’attente d’éventuelles nouvelles données sur l’évolution de son état de conservation, il apparaît que la chasse au grand tétras n’est pas compatible avec le maintien de l’espèce et qu’il convient de la suspendre sur l’ensemble du territoire français métropolitain pendant une période de temps pour permettre à l’espèce de se reconstituer dans les différents sites de son aire de répartition« , avait-il insisté. Le Conseil d’Etat avait également estimé que la suspension de la chasse pourrait durer moins longtemps, si l’état de conservation de l’oiseau s’améliore.

Le grand tétras (Tetrao urogallus), présent notamment dans les Pyrénées, les Cévennes et le Jura, est considéré comme « vulnérablesur la liste rouge française des espèces menacées.

[ad_2]

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.