Skip to content
La Corée du Nord a tiré « un projectile non identifié »

 |  Derniers titres de l’actualité

Mises à jour de dernière minute Nouvelles des États-Unis

La Corée du Nord a tiré un projectile non identifié, a annoncé vendredi l’armée sud-coréenne, qui serait le troisième test de Pyongyang en moins de dix jours.

• Lire aussi : Washington dit que Pyongyang veut « attirer l’attention » sur ses missiles

• Lire aussi : Les États-Unis veulent de nouvelles sanctions de l’ONU contre la Corée du Nord

• Lire aussi : Missiles tirés jusqu’à 1000 km

Le projectile a été tiré en direction de la péninsule coréenne orientale, ont indiqué les chefs d’état-major interarmées sud-coréens.

Pyongyang a tiré deux missiles, présentés comme hypersoniques par la Corée du Nord, un premier le 5 janvier et un second le 11 janvier.

Les garde-côtes japonais ont déclaré avoir détecté « le lancement à 14h55 par la Corée du Nord de ce qui semble être un ou plusieurs missiles balistiques ».

Un porte-parole des garde-côtes a déclaré à l’AFP qu’ils étaient toujours en train d’analyser l’endroit où il est tombé et de déterminer s’il s’agissait d’un objet unique ou de plusieurs.

Malgré les sanctions internationales pour ses programmes d’armes interdites. Pyongyang a déjà tiré deux missiles, présentés comme hypersoniques, depuis le début de l’année. Une première le 5 janvier et une seconde le 11.

Le deuxième test, supervisé par le dirigeant Kim Jong Un, a abouti à des sanctions américaines contre cinq personnes liées au programme balistique nord-coréen.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères de la Corée du Nord a alors accusé les États-Unis d’avoir « intentionnellement aggravé » la situation.

Si « les Etats-Unis adoptent une telle attitude conflictuelle, la RPDC (République populaire démocratique de Corée) sera obligée de réagir avec plus de force et de certitude », a déclaré le porte-parole, selon l’agence de presse officielle KCNA. .




Derniers titres d’actualités Titres d’aujourd’hui

journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.