Nouvelles sportives

la désillusion de la presse brésilienne après l’élimination de la Seleçao

[ad_1]

« Fin du rêve », « Le Brésil pleure », « erreur fatale »: les sites des principaux médias brésiliens ont fait la Une vendredi sur l’élimination du Brésil aux tirs au but face à la Croatie en quart de finale du Mondial-2022.

Le Brésil est éliminé ce soir et tous les Brésiliens pleurent. Le site GloboEsporte a déploré le «la fin du rêve de l’hexa», une allusion au sixième titre de champion du monde qui a échappé au Brésil depuis 20 ans. « Depuis qu’elle a remporté son cinquième trophée en 2002, la Seleçao a été éliminée à chaque fois qu’elle a affronté une équipe européenne», rappelle ce site de référence.

« Erreur fatale du Brésil : comment a-t-on pu prendre un but en contre-attaque alors qu’on a gagné à cinq minutes de la fin des prolongations ?», a fustigé Paulo Vinicius Coelho, l’un des chroniqueurs sportifs les plus respectés au Brésil, sur GloboEsporte. Le site d’information UOL a fait la Une avec une photo de Neymar, qui avait ouvert le score pendant la prolongation, fondant en larmes, avec la légende : «le brésil pleure« .

La plupart des commentateurs ont été très critiques à l’égard de l’entraîneur Tite, en poste depuis 2016, qui avait déjà annoncé qu’il quitterait son poste plusieurs mois avant la Coupe du monde. « Cette fois, Neymar était le moins coupable de tous. Les erreurs cruciales ont été commises par Titus», peut-on lire sur le site R7. Le quotidien Estado de S. Paulo a soulignéles sept erreurs de Tite», l’accusant de ne pas avoir «presque rien n’a changé« Depuis l’élimination contre les Belges en Russie, en 2018. »Neymar est le meilleur tireur de penalty de la Seleçao. Pourquoi n’a-t-il pas été le premier à tirer ?», s’interroge notamment le journal.

Tous les vainqueurs de la Coupe du monde depuis 1930

Accéder au diaporama (21)

[ad_2]

lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page