Nouvelles sportives

La fédération portugaise dément les menaces de départ de Ronaldo

[ad_1]

La fédération portugaise (FPF) a démenti jeudi dans un communiqué que Cristiano Ronaldo, seul remplaçant lors du dernier huitième de finale remporté par son équipe mardi face à la Suisse (6-1), avait menacé de quitter la sélection.

« Un rapport publié jeudi rapporte que Cristiano Ronaldo a menacé de quitter l’équipe nationale lors d’une conversation avec Fernando Santos, l’entraîneur national.», écrit la FPF dans ce communiqué.

« La FPF précise qu’à aucun moment le capitaine de l’équipe nationale, Cristiano Ronaldo, n’a menacé de quitter l’équipe nationale lors du stage au Qatar», ajoute la fédération.

Le démenti de la FPF intervient en réponse à un article du quotidien sportif portugais Record, qui écrivait jeudi que «Cristiano Ronaldo a menacé de partir« .

VOIR ÉGALEMENT – Large victoire du Portugal face à la Suisse (6-1) en 8e de finale

Selon Record, le joueur de 37 ans a eu un échange houleux avec son entraîneur après avoir appris qu’il commencerait le match contre la Suisse sur le banc, ce qui l’a conduit à menacer de quitter l’équipe, avant de finalement changer de position. remarquez et calmez-vous.

« Cristiano Ronaldo construit chaque jour un palmarès unique au service de l’équipe nationale et du pays, qui se doit d’être respecté et qui atteste d’un degré indéniable d’engagement envers l’équipe nationale. Ainsi, le degré d’engagement du joueur le plus capé de l’histoire du Portugal s’est une nouvelle fois démontré – s’il le fallait – lors de la victoire face à la Suisse, en 8e de finale de la Coupe du monde 2022.», écrit encore la FPF.

Lors de ce huitième de finale, Ronaldo n’était que remplaçant, ce qui ne lui était plus arrivé depuis 2008 en sélection. Il est entré à la 75e minute sans influencer le jeu. En fin de match, il salue brièvement les supporters portugais et rentre rapidement aux vestiaires.

Apres le jeu, « CR7» avait reçu le soutien de ses proches et notamment de sa compagne Georgina Rodriguez.

« Pendant que les 11 joueurs chantaient l’hymne, tous les objectifs étaient fixés sur vous. Quel dommage de ne pas avoir pu profiter du meilleur joueur du monde pendant les 90 minutes. Les fans n’arrêtaient pas de te réclamer et de crier ton nom« , a-t-elle écrit sur Instagram.

[ad_2]

lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page