Skip to content
« La fiction, pour l’homme, n’est pas seulement un plaisir ;  c’est un besoin »


« La littérature ne contribue en rien à l’accroissement des connaissances, ni au progrès moral humain ; mais il contribue de manière significative au bien-être humain, et ce d’une manière qu’aucun autre art ne peut revendiquer », explique Michel Houellebecq. Michel Houellebecq

EXCLUSIF – L’écrivain expose ce que le roman peut apporter quand on souffre. Cette lectio magistralis a été prononcé par l’auteur le 15 juin à l’Université Kore d’Enna, en Sicile, dont il a été fait docteur honoris causa Ce jour là. Le Figaro publie ce texte inédit en France.

J’ai toujours été surpris que les écrivains soient honorés. Avec une constance regrettable, les meilleurs auteurs s’accordent à décrire un monde sans espoir, ravagé par le malheur, peuplé d’êtres humains le plus souvent médiocres, et parfois ouvertement méchants. Dans ce monde, le bonheur, la vertu et l’amour n’ont pas leur place, ils ne sont pas chez eux ; ils n’apparaissent que comme des îles surprenantes, presque miraculeuses, au milieu d’un océan de souffrance, d’indifférence et de mal.

Pire encore, les auteurs eux-mêmes sont très souvent obsédés sexuellement, parfois pédophiles, presque toujours alcooliques, et parfois usagers d’autres drogues encore plus dangereuses ; Par exemple, je suis un fumeur fortement dépendant depuis plus de quarante ans. S’ils ont besoin de tout cela pour arriver à subvenir à leurs besoins, c’est que la vision du monde qui est la leur — et qu’ils essaient, du mieux qu’ils peuvent, de nous faire partager — est une vision de désolation et de terreur.

Dans ces conditions…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 92% à découvrir.

La liberté c’est aussi aller au bout d’un débat.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.