Skip to content
La légende des Maple Leafs Börje Salming décède de la SLA


L’ancien joueur vedette des Maple Leafs de Toronto, Borje Salming, a perdu sa bataille contre la maladie de Lou Gehrig.

• Lisez aussi : Des Lions aux Voltigeurs : une décision mûrie et assumée pour Éric Bélanger

• Lisez aussi : Le CH a rendez-vous avec Luke Richardson et les Blackhawks

C’est ce qu’ont annoncé les Maple Leafs jeudi. Salming, 71 ans, avait récemment perdu la capacité de parler à cause de la sclérose latérale amyotrophique (SLA), dont il souffrait depuis quelques années. Il avait également semblé affaibli il y a un peu plus de deux semaines lorsqu’il avait été honoré sur la glace de la Scotiabank Arena.

Le Suédois est reconnu comme l’un des premiers Européens à avoir eu un impact dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Il a rejoint les Leafs en 1973, il y a près de 50 ans, et y est resté jusqu’en 1989.

« Borje était un pionnier du jeu et une icône avec un moral incassable et une résilience incontestable. Il a aidé à ouvrir la porte de la LNH aux Européens et s’est démarqué par son jeu sur la glace et ses contributions à la communauté », a déclaré le président des Leafs, Brendan Shanahan, dans un communiqué.

Salming a été intronisé au Temple de la renommée en 1996 et a été nommé l’un des 100 plus grands joueurs de l’histoire en 2017. Son numéro 21 a également pris sa retraite en 2016.

Au cours de ses 17 saisons dans la Ligue nationale de hockey (LNH), il a totalisé 150 buts et 787 points en 1 148 matchs. Il a joué sa dernière saison en Amérique du Nord avec les Red Wings de Detroit en 1989-90.



journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.