Skip to content
La majorité présidentielle s’organise pour tenter d’éviter les frictions


INFOS LE FIGARO – Les députés des trois groupes macronistes se réuniront une fois par mois à partir d’octobre. Un dispositif inédit sous Macron a décidé de resserrer les rangs, sur fond de divisions autour du calendrier de la réforme des retraites.

C’est une tentative de resserrement des rangs sur fond de turbulences. A partir du 4 octobre, date de la reprise des travaux dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale, les députés des trois groupes de la majorité présidentielle – Renaissance, Mouvement démocratique (MoDem) et Horizons – seront tous invités à se réunir chaque mois. sous la forme d’un « intergroupe », appris Le Figaro Mardi de sources parlementaires.

Evoquée avant l’été, cette opération a été entérinée en début de semaine, sur fond de divisions internes autour du calendrier de la réforme des retraites. Dernier épisode en date, les centristes du MoDem ont prévenu mardi qu’ils s’opposeraient« absolument » à une réforme portée par voie rectificative au budget de la Sécurité sociale, comme l’envisageait l’exécutif pour accélérer son projet.

Avec ce nouvel « intergroupe », le camp Macron entend coordonner les initiatives de ses 249 députés – sur 577 – et éviter les frictions. La direction du groupe Renaissance plaide la nécessité de…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 58% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.