Skip to content
La NASA présente ses dix nouveaux astronautes en formation


La Nasa a présenté lundi ses dix nouveaux astronautes en formation, dont un pompier devenu professeur à Harvard, un ancien cycliste de l’équipe américaine, et un pilote de chasse. La classe, sélectionnée parmi plus de 12 000 candidats, commencera sa formation de deux ans en janvier au Johnson Space Center de Houston, au Texas. « Nous retournons sur la Lune, et nous allons sur Mars, et aujourd’hui nous accueillons 10 nouveaux explorateurs »Le patron de la NASA, Bill Nelson, a déclaré.

Les dix chanceux, âgés de 32 à 45 ans, s’entraîneront aux sorties dans l’espace, développeront des compétences en robotique, apprendront à faire fonctionner et entretenir la Station spatiale internationale (ISS) mais aussi à parler russe, afin de communiquer avec leurs homologues. Une fois leur formation terminée, ils seront affectés à des missions vers l’ISS, ou plus loin dans l’espace, notamment dans le cadre du retour prévu de la NASA sur la Lune plus tard dans la décennie, avec la mission Artemis.

Ce programme de formation très attractif était ouvert aux Américains ayant réussi un test en ligne et possédant un master dans un domaine lié aux sciences, à la technologie, à l’ingénierie ou aux mathématiques – un nouveau critère. Un diplôme en médecine ou un programme pilote d’essai a également été accepté.

Rêve d’enfant

« Je me suis intéressé très jeune à la carrière d’astronaute »a déclaré Jessica Wittner, 38 ans, lieutenant-commandant de l’US Navy, pilote d’essai et ingénieur en aérospatiale. « J’étais cette petite fille qui jouait avec des fusées dans le parc et adorait les cours de sciences. » Parmi les autres futurs astronautes, citons Nichole Ayers, l’une des seules femmes à piloter un avion de chasse F-22, ou Christopher Williams, 38 ans, professeur de physique médicale à la prestigieuse université de Harvard.

Le lieutenant-colonel de l’US Air Force Anil Menon, 45 ans, était auparavant le premier médecin de vol de SpaceX. Né de parents indiens et ukrainiens, il a participé aux équipes de secours envoyées après le séisme d’Haïti en 2010 ou celui de 2015 au Népal.

Autre membre de la promotion, Christina Birch, 35 ans, est diplômée en mathématiques, biochimie, chimie moléculaire, ainsi qu’un doctorat en génie biologique du célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT). Elle a renoncé à une carrière de chercheuse pour rejoindre l’équipe américaine de cyclisme sur piste, se qualifiant notamment pour les JO. La promotion précédente de la NASA a obtenu son diplôme en 2017. Deux de ses membres, Raja Chari et Kayla Barron, sont actuellement à bord de l’ISS.

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.