Nouvelles sportives

La Norvège domine le relais masculin, la France avec Fillon Maillet termine de justesse 4e

[ad_1]

La Norvège de Johannes Boe a dominé samedi le relais masculin à Hochfilzen (Autriche), deuxième étape de la Coupe du monde de biathlon, devant la Suède et l’Allemagne, l’équipe de France terminant au pied du podium.

En deuxième position avant le dernier relais assuré par Quentin Fillon Maillet, les Bleus ont glissé à la quatrième place après les quatre pioches (neuf au total), deux en tir couché et deux debout, du quintuple médaillé olympique de Pékin et titulaire du gros globe de cristal. Cela confirme les difficultés de « QFM » depuis le début de la saison.

« Je suis déçu pour mes coéquipiers d’avoir fait çaa regretté Fillon Maillet au micro de la chaîne L’Équipe. Aussi bien en individuel qu’en relais, c’est loin du niveau que je souhaite.»

« C’est dur car malgré tout l’investissement que je peux y mettre, les résultats ne sont pas au rendez-vous. Est-ce que j’en fais trop ? Pas assez ? C’est difficile à dire. Aujourd’hui, je n’ai pas la réponse. Si je l’avais, j’aurais déjà corrigé le tir« , il continue.

« Je me débrouille avec les moyens du bord, mais ça reviendra, j’en suis convaincu, j’ai passé un bon été, je me suis bien préparé», veut-il croire.

Laissés pour assommer le relais avant le dernier tir, les Norvégiens se sont confortablement imposés malgré le tour de pénalité qu’a dû écouler leur quatrième homme, Vetle Christiansen. Lancé comme troisième relayeur, Boe s’est montré intraitable, tant derrière la carabine que sur des skis.

Derrière, la Suède de Sebastian Samuelsson a terminé à vingt secondes, avec un total de huit choix, et l’Allemagne de Benedikt Doll à 28 secondes, malgré un tour de pénalité et cinq choix.

La Norvège avait déjà remporté le premier relais masculin de l’hiver la semaine dernière à Kontiolahti (Finlande).

L’étape autrichienne se termine dimanche avec une poursuite masculine et un relais féminin.

[ad_2]

lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page