Skip to content
la philanthropie, une affaire de famille chez Clarins


La Fondation Arthritis, présidée par le directeur général, a lancé un projet de 4 millions d’euros visant à guérir la polyarthrite rhumatoïde.

Les décideurs s’engagent. Le Figaro

Occupé à redéployer la marque premium myBlend, le docteur Olivier Courtin, directeur général du groupe Clarins, suit également de près les avancées de la Fondation Arthritis, qu’il préside et qui soutient activement la recherche sur les rhumatismes sévères. Récemment, en présence de son frère Christian, président de la holding, et de ses filles et nièces installées aux avant-postes, il a présidé le Gala Arthrite 2022 avec le soutien de 300 généreux donateurs. L’événement organisé par le Pavillon Gabriel a permis de récolter 300 000 euros. C’est aussi l’occasion pour lui et le gérant Lionel Comole de faire le point sur la fondation dont son père Jacques Courtin, fondateur de Clarins, a jeté les bases en 1989 car il ne supportait pas de voir sa femme atteinte de polyarthrite rhumatoïde. .

Depuis, élargie aux rhumatismes et aux maladies musculo-squelettiques, la cause a bénéficié de près de 20 millions d’euros à travers quelque 600 financements. Depuis quelques mois, un…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 64% à découvrir.

Vendredi noir

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.