Skip to content
La playlist QUB musique : sorties du 25 novembre 2022


Quoi écouter à travers toute la nouvelle musique? Charles Laplante et Mélissa Pelletier de QUB musique rappellent 5 incontournables !

Déconstruire la musique pour mieux construire de nouveaux morceaux : telle est l’idée derrière ce deuxième album instrumental de Louis-Étienne Santais (Ghostly Kisses, Fjord). Quand elles ne sont pas presque nues, les notes fébriles, mouvementées, douces, parfois pensives, jamais trop éloignées du rêve, de (De construction courir et se promener agréablement, même, sur de riches couches de sons organiques et électroniques. À l’honneur? Le piano, bien sûr, qui sert de base à des idées joyeuses, comme une reprise minimaliste deProfitez du silence de Depeche Mode où l’on entend les crépitements de l’instrument ; un duo piano-violon en hommage au réalisateur d’animation japonais Hayao Miyazakii sur Kawa No Kami avec Margaux Sauvé, son acolyte de Ghostly Kisses; et envolées orchestrales sur le dernier morceau Dégager. Entre tout ça ? Santais a voulu se réapproprier le silence, comme pour mieux mettre en valeur les notes soigneusement choisies. Ce qui ajoute aussi à la sérénité que l’on peut ressentir à l’écoute de ce deuxième effort. (Mélissa Pelletier)

Albertine dans Cinq Temps – L’OpéraCatherine Major ****

Tout un défi de transposer le chef-d’œuvre théâtral en musique Albertine en cinq temps de Michel Tremblay. Catherine Major, à l’orchestration et à la composition musicale, réussit pourtant avec brio le sensible opéra joual qui revisite la vie du personnage à 30, 40, 50, 60 et 70 ans. Et c’est là que réside la difficulté, entre les voix des sopranos Chantal Lambert, Monique Pagé, Chantal Dionne, Catherine St-Arnaud et Marianne Lambert, ainsi que la mezzo-soprano Florence Bourget, qui se cherchent et se répondent : de façon cohérente rendre une Albertine changeante et vieillissante. Le verdict? Pari réussi ! (Mélissa Pelletier)

Marcus Paquin : ce nom vous dit quelque chose ? Après avoir notamment collaboré avec The National, Local Natives et The Weather Station, l’auteur-compositeur-interprète et multi-instrumentiste plonge dans un premier effort en solo. C’est l’histoire d’un amour, ou plutôt d’une douloureuse séparation, que Paquin décortique dans cet album indie-rock et électro aux airs de montagnes russes bien garnies de synthétiseurs. Il descend parfois très bas (mourir pour vous), en passant par la superbe La voie à suivre et la lancinante Fontaines de guirlandestout en parvenant à atteindre des pics très lumineux avec Quelque chose de beau. (Mélissa Pelletier)

Crise et opportunité Vol.3 – DéplierMyele Manzanza ****

C’est du jazz contemporain de haut vol dans le troisième volet de la série pandémique du batteur et producteur néo-zélandais. C’est aussi la première fois que ce projet hautement percussif nous propose des chansons construites autour de performances vocales où les voix chaleureuses de Rachel Fraser, Rosie Frater-Taylor et China Moses sont mises à profit. A l’issue de l’écoute, une chose est claire : le parcours artistique de Manzanza n’a pas du tout été compromis par le confinement. (Charles Laplante)

Eclipse des doubles lunes Haut commandement ***1/2

Avec ce deuxième effort qui démarre en trombe, le groupe mené par le guitariste Ryan McArdle et le chanteur Kevin Fitzgerald frappe très fort, ne ralentissant que le rythme pour créer des atmosphères mystérieuses et inquiétantes avant de nous pulvériser avec des riffs puissants, des hurlements à glacer le sang et des solos dissonants. . Les morceaux sont considérablement plus longs que la phrase précédente, et il y a de multiples histoires de malédictions et de guerres médiévales à déterrer dans cette orgie surpuissante de thrash metal et de hardcore ! (Charles Laplante)

LIRE AUSSI :

• Lisez aussi : Dans l’univers musical de Garou

• Lisez aussi : Patrice Caron : l’homme derrière le GAMIQ

• Lisez aussi : Festival Triste : après la tristesse vient l’espoir



journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.