Skip to content
La Pourvoirie Poulin de Courval maintient le cap

[ad_1]

LAC POULIN DE COURVAL | Située au coeur des Monts-Valin, la Pourvoirie Poulin de Courval a traversé les époques de belle façon grâce à Renaud Lacasse et son équipe. Pêche de qualité, confort exceptionnel, service hors pair, tout y est.

« Nous voulons maintenir la qualité des services aux amateurs et une pêche de qualité tout au long de la saison, explique le propriétaire Renaud Lacasse. Nous avons la chance d’avoir un territoire exceptionnel, au coeur d’un des plus grands bassins de truites mouchetées indigènes au Québec. Il ne faut jamais l’oublier et toujours garder à l’esprit que la moindre erreur peut nuire à la nature. »

Toutes les installations de la pourvoirie, soit 11 chalets et la salle à manger pouvant accueillir 46 pêcheurs, sont situées sur les rives du grand lac Poulin de Courval, le cœur de la pourvoirie. Cette immense étendue d’eau abrite de magnifiques truites mouchetées qui, le plus souvent, défendent chèrement leur peau. Lors de notre visite, nous avons réussi à déjouer des spécimens en compagnie du guide Olivier Lavoie qui nous a emmenés dans ses « spots » préférés. Une canne spinning, un Toronto Wobbler de 4 pouces, argent et cuivre, avec un bas de ligne de 18-24 pouces, un beau gros ver, et le tour est joué.


La Pourvoirie Poulin de Courval maintient le cap

Photo courtoisie Olivier Lavoie

Notre guide, Olivier, était fier de cette belle truite de plus d’une livre pêchée dans les eaux du grand lac Poulin de Courval.

J’ai revécu des moments que j’avais vécus au tout début de ma carrière. Dans les années 1970, je visitais régulièrement ce territoire. Mes aventures de pêche là-bas ont été mémorables. Grâce à Renaud et son équipe, composée de sa femme Marie-Ève ​​Sénéchal et de ses enfants, Rose, Béatrice et Félix, j’ai eu l’impression de retrouver le même site.


La Pourvoirie Poulin de Courval maintient le cap

Photo de courtoisie

Le propriétaire Renaud Lacasse vous invite à venir découvrir sa pourvoirie qui sera désormais ouverte 12 mois par année.

BATEAUX ET PETITS LACS

Certes, il a été remis au goût du jour, avec des prestations de niveau européen et américain parmi les mieux organisées dans le domaine de l’équipement. Pour votre confort, les chalets sont équipés d’électricité, eau chaude, chauffage bois ou électrique et literie. D’ailleurs, si vous choisissez le plan américain, dans la salle à manger vous dégusterez d’excellents repas.

Une des choses qui n’a pas changé, ce sont les bateaux de type « cargo » qui sont encore utilisés sur le grand lac.

« Ces bateaux sont nécessaires. Le lac Poulin de Courval est très grand et si le vent ou le mauvais temps le choque, on peut se retrouver au milieu de vagues impressionnantes, explique Renaud. Ces bateaux sont longs, larges et très stables, ce qui assure le confort des pêcheurs à tout moment. Ils sont faciles à conduire. »


La Pourvoirie Poulin de Courval maintient le cap

Photo de courtoisie

Cette image prouve hors de tout doute la qualité du site de la pourvoirie.

Ayant eu la chance de pêcher très souvent dans le Grand Nord québécois, ce type d’embarcation a toujours été utilisé pour s’attaquer à de grands plans d’eau.

Sur tout le territoire, on trouve de plus petits lacs qui contiennent de très beaux spécimens. On peut penser à des truites de plus de quatre livres, pour certains. « Je protège jalousement tous les petits lacs de la pourvoirie. Dans certains cas, le nombre de prises doit être réduit, tandis que dans d’autres, les pêcheurs peuvent attraper une bonne quantité de truites. Au total, nous avons 56 lacs, dont Le Poulin, sur les 128 kilomètres de la pourvoirie, qui a des droits exclusifs. Nous sommes vraiment en mesure d’offrir aux pêcheurs ce qu’ils recherchent. »

NOUVELLES AVENTURES HIVERNALES

Les amateurs de sports d’hiver peuvent désormais compter sur des expériences très intéressantes.

« Nous voulons développer des forfaits de motoneige hors-piste qui seront disponibles cet hiver. Il ne faut pas oublier que dans les Monts-Valin, il tombe annuellement plus de 25 pieds de neige en hiver. C’est vraiment le royaume des amateurs de tout-terrain. Nous voulons aussi développer les activités de pêche blanche, les sentiers de raquette, les fat bikes, etc. Nous voulons offrir une aventure hivernale complète à la maison. »

Pour pouvoir offrir ces nouvelles aventures, des travaux très importants seront nécessaires sur la pourvoirie.

« Comme vous l’avez vu, tous les matériaux sont arrivés pour lancer les travaux. Cela commencera dans les prochains jours. Nous isolerons tous nos chalets et installerons l’eau courante, qui sera disponible en hiver. Il y aura une micro centrale électrique et le chauffage se fera avec des fournaises au bois qui chaufferont le glycol pour fournir de la chaleur à tout le monde. Nous développerons également des installations de pêche blanche sur divers petits lacs. Dans le refuge, il y aura toutes les installations pour permettre aux gens de vivre une belle aventure, y compris le chauffage au bois. Vraiment, notre pourvoirie deviendra une destination hivernale incontournable sur les Monts-Valin. »

Alors, si vous voulez vivre une aventure de pêche mémorable, dans le confort des chalets, savourer la cuisine et découvrir les Monts-Valin en hiver, vous n’avez pas le choix. Vous devez vous rendre à la Pourvoirie Poulin de Courval. Pour en savoir plus sur les coûts et la disponibilité, vous pouvez téléphoner directement à la pourvoirie au 418 690-4096 ou par courriel à info@poulindecourval.qc.ca. Il y a aussi le site internet : www.poulindecourval.com.



[ad_2]

journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.