actualité économiqueEntreprise

La production de pétrole chute de 11% après une panne de courant

[ad_1]

La production pétrolière quotidienne de l’Équateur, principal produit d’exportation du pays, a chuté de 11 % à la suite d’une coupure de courant affectant d’importants puits, ont fait savoir les autorités lundi 12 décembre. UN « rejet atmosphérique » (flash) enregistré dimanche dans la région amazonienne d’où est extrait l’or noir « a généré une panne qui a affecté 728 puits », a déclaré la compagnie pétrolière publique Petroecuador dans un communiqué. Ces puits, qui représentent 46 % de ceux exploités par la société, comptent parmi les champs les plus productifs de Petroecuador.

L’Équateur, ancien membre de l’OPEP, a produit 493 418 barils de pétrole samedi, contre 56 165 barils dimanche en raison de la coupure de courant, selon les données de l’Agence de contrôle de l’énergie. Le pétrole brut est l’une des principales sources de revenus de l’Équateur, avec une production totale de 479 000 barils par jour de janvier à novembre de cette année (78 % par Petroecuador). Sur ces 479.000 barils, le pays en a exporté 312.400, qui ont généré près de 8,464 milliards de dollars (à un prix moyen de 89 dollars le baril), selon la Banque centrale.

[ad_2]

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page