Politique

« La protection des Français n’est pas une valeur exclusivement de droite »

[ad_1]

EXCLUSIF – Face à une « banalisation de la violence », la Première ministre défend sa ligne souveraine.

La séquence budgétaire touchant à sa fin, Elisabeth Borne s’apprête à ouvrir d’autres chantiers. Y compris le royal. Du fait de ses anciennes fonctions ministérielles (Travail, Ecologie, Transports), son poste est encore peu connu du grand public. « Je ne vois pas en quoi protéger les Français serait une valeur exclusivement de droite »elle explique à Figaro avant les grands rendez-vous.

Débat sur la politique migratoire ce mardi à l’Assemblée nationale puis le 13 décembre au Sénat, vote final de la loi de modernisation du ministère de l’Intérieur (Lopmi) mercredi au Palais Bourbon puis la semaine suivante au Palais du Luxembourg, présentation du projet de loi sur l’immigration, voyage probable avec les forces de sécurité ou l’armée le 31 décembre… La Première ministre aura l’occasion de se positionner sur un terrain qui suscite de fortes attentes de la part des Français, comme elle le souligne-même. « Parfois, j’observe la tentation de faire…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

La liberté c’est aussi aller au bout d’un débat.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

[ad_2]

lefigaro -Politics

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page