Skip to content
La publicité continuera de rebondir en 2022


Les investissements augmenteront de 15 % en France et de 12 % dans le monde.

L’euphorie du rebond publicitaire en 2021 ne devrait pas être un feu de paille. L’année 2022 s’annonce tout aussi bonne en raison de la poursuite de la croissance économique mondiale. Le groupe Mediabrand, filiale du géant américain de la publicité Interpublic, vient de publier son étude prospective Magna. Selon cette étude, toutes les dépenses publicitaires dans le monde devraient terminer l’année en cours sur un rebond de 22% pour atteindre un niveau record de 710 milliards de dollars. Le marché mondial devrait être supérieur de 19 % à son niveau de 2019, ce qui signifie que l’écart de 2020 a été largement comblé.

« Nous avons vu un alignement très rare des planètes. Non seulement la reprise économique a été plus forte que prévu, mais le marché a également connu des facteurs de croissance organique comme l’explosion de commerce électronique et médias numériques », explique Vincent Létang, directeur des prévisions mondiales de Magna et auteur du rapport. Résultat, la crise de

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 73% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.