Skip to content
La République tchèque autorisera certains travailleurs à rester après avoir été testés positifs
 | Mises à jour de dernière minute

Meilleures nouvelles Titres d’aujourd’hui

Le nouveau gouvernement tchèque permettra à certains travailleurs qui ont été testés positifs pour le coronavirus de rester au travail, dans une mesure extraordinaire pour atténuer les éventuelles pénuries de personnel causées par une augmentation anticipée de la variante Omicron.

Le ministre de la Santé, Vlastimil Valek, a déclaré vendredi que la mesure, qui a également été utilisée lors des précédentes poussées de coronavirus, ne s’appliquerait qu’aux travailleurs des soins de santé et des maisons de retraite qui ne présentent aucun symptôme de COVID-19.

Valek a déclaré qu’il ne serait utilisé qu’en cas d’absolue nécessité, dans le cadre de garanties strictes pour empêcher ces travailleurs d’infecter d’autres personnes. D’autres conditions seront fixées par les autorités sanitaires.

Les nouvelles infections en République tchèque étaient en baisse depuis un niveau record fin novembre, mais ont recommencé à augmenter la semaine dernière. La variante hautement contagieuse d’Omicron est désormais dominante dans le pays.

Le ministère de la Santé a déclaré que les infections quotidiennes pourraient atteindre 50 000 plus tard ce mois-ci, dépassant de loin le record de près de 28 000 le 25 novembre.

La République tchèque a signalé près de 2,6 millions d’infections confirmées et 36 799 décès.


Nouvelles d’aujourd’hui Actualités Yahoo

euronews en2fr eurb

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.