Skip to content
La Russie soutiendra les référendums du Donbass – Top MP — RT Russie et ex-Union soviétique

[ad_1]

Le président de la Douma d’État a déclaré que Moscou respecterait la décision du Donbass de devenir ou non une partie de la Russie

Si les républiques du Donbass votent pour rejoindre la Fédération de Russie après avoir organisé des référendums publics, Moscou respectera cette décision, a déclaré mardi Viatcheslav Volodine, président de la chambre basse du Parlement.

Lors d’une session plénière de la Douma d’État, Volodine a déclaré: « Si, au cours d’une déclaration de volonté directe, ils disent vouloir faire partie de la Russie, nous les soutiendrons. » Il a ajouté que les habitants du Donbass « doit comprendre aujourd’hui que nous attendons d’eux qu’ils expriment librement leur volonté. »

Les commentaires de Volodine sont intervenus alors que les dirigeants des républiques populaires de Donetsk et de Lougansk ont ​​annoncé qu’ils organiseraient des référendums sur l’adhésion à la Russie, les votes devant avoir lieu du 23 au 27 septembre.

Les régions ukrainiennes de Kherson et de Zaporozhye sous contrôle russe ont également confirmé qu’elles organiseraient des référendums similaires aux mêmes dates. Le chef adjoint de l’administration militaro-civile de Kherson, Kirill Stremousov, a déclaré que les résidents veulent rejoindre la Fédération de Russie dès que possible parce qu’ils craignent d’être laissés pour compte et veulent « garanties » que Moscou les protégera des forces de Kiev.


La Russie a envoyé des troupes en Ukraine le 24 février, invoquant l’échec de Kiev à mettre en œuvre les accords de Minsk, destinés à donner aux régions de Donetsk et de Lougansk un statut spécial au sein de l’État ukrainien. Les protocoles, négociés par l’Allemagne et la France, ont été signés pour la première fois en 2014. L’ancien président ukrainien Piotr Porochenko a depuis admis que l’objectif principal de Kiev était d’utiliser le cessez-le-feu pour gagner du temps et « créer de puissantes forces armées ».

En février 2022, le Kremlin a reconnu les républiques du Donbass comme des États indépendants et a exigé que l’Ukraine se déclare officiellement un pays neutre qui ne rejoindra jamais aucun bloc militaire occidental. Kiev insiste sur le fait que l’offensive russe n’a pas été provoquée.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

[ad_2]

RT All Fr2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.