Skip to content
La Russie tente de regagner le territoire perdu en Ukraine avec de nouvelles bases près de la ville de Kherson


Au cours des neuf mois qui se sont écoulés depuis que la Russie a commencé son invasion à grande échelle de l’Ukraine, le Kremlin n’a pas reculé devant son objectif maximaliste de reprendre le contrôle de l’Ukraine.

Mais selon l’Institut pour l’étude de la guerre, Moscou a partiellement brouillé ses objectifs dans le but d’induire en erreur les pays occidentaux afin qu’ils fassent pression sur l’Ukraine pour qu’elle demande la paix.

Comme l’explique Sasha Vakulina, correspondante d’Euronews, les forces russes poursuivent désormais leurs opérations défensives sur la rive orientale de la région de Kherson.

L’imagerie satellite montre la construction de fortifications russes au nord de Radensk, à 25 km au sud-est de la ville de Kherson, le long de l’autoroute qui mène à Armiansk.

Il a également prouvé la construction en cours de positions défensives près de Zaozerne, le long de la route de Henichesk.

Armiansk et Henichesk sont proches de la frontière de la Crimée occupée par la Russie.

Le ministère britannique de la Défense affirme qu’au cours des deux dernières semaines, la Russie a probablement redéployé des éléments majeurs de ses forces aéroportées de la région de Kherson vers les fronts de Donetsk et Louhansk dans le Donbass.

Pour regarder le reportage complet de Sasha Vakulina, cliquez sur la vidéo ci-dessus.

euronews en2fr eurb

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.