Skip to content
La variante Omicron avait un passeport diplomatique


Selon le ministère de la Santé du Botswana, le virus a été introduit dans le pays par quatre diplomates !

La variante Omicron qui sème la panique dans le monde entier n’est pas originaire du Botswana, le pays d’Afrique australe comme on pourrait le penser. Les autorités l’ont même fait savoir dans un communiqué.
En effet, le ministère botswanais de la Santé et du Bien-être a annoncé dans un communiqué que quatre diplomates correctement vaccinés de pays tiers (mais non précisés) sont arrivés le 7 novembre 2021 pour une mission diplomatique. Ils ont été testés positifs le 11 novembre, date à laquelle ils devaient revenir.
Le 24 novembre, le séquençage du virus a identifié le variant B1.1.529, nommé depuis Omicron.

Sauter par-delà les frontières

Autrement dit, cette variante effrayante n’est pas forcément originaire du Botswana. Il a été identifié ou suspecté dans de nombreux pays tels que Hong Kong, les Pays-Bas, la Suisse, la Belgique, la République tchèque, l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Danemark, l’Australie, Israël, etc.
Bref, fermer les frontières et suspendre les vols aériens ne sert à rien. La variante Omicron ne respecte pas les frontières. Il circule probablement depuis plusieurs semaines dans différents pays du monde.

Communiqué-Botswana

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.