Skip to content
« La version remastérisée d’Avatar est plus sensorielle et viscérale »


INTERVIEW EXCLUSIVE – L’actrice revient sur le personnage qu’elle incarnait dans le premier film de James Cameron sorti il ​​y a treize ans et qui sort en salles mercredi… Elle en dit plus sur son nouveau rôle d’adolescente dans la suite qui sort le 14 décembre.

Sigourney Weaver apparaît radieuse dans une veste rouge lors de l’interview zoom depuis Los Angeles. Elle y était présente pour l’événement J23, cette grand-messe de trois jours organisée par Disney où de nombreux projets liés à la firme aux grandes oreilles ont été dévoilés.

En 2009, l’inoubliable Ripley deExtraterrestre a déjà joué une scientifique nommée Grace Augustine dans le premier volet de la saga Avatar par James Cameron. Même si son personnage aura connu un destin désastreux, l’actrice de 72 printemps est de retour dans la suite Avatar : La Voie de l’Eau, qui sortira sur grand écran le 14 décembre. Pour Le Figaroelle a accepté de lever un coin du voile sur la sortie du premier film remastérisé par Cameron lui-même, le 21 septembre, ainsi que sur le personnage qu’elle interprète dans la suite de l’aventure.

LE FIGARO. – Quels souvenirs gardez-vous de votre personnage Grace Augustine ? Vous ne trouvez pas que les valeurs écologiques qu’elle défend sont plus que jamais d’actualité ?

Sigourney…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 71% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro – divertissement

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.