Skip to content
La « ville lumière » de Paris utilise un gradateur pour économiser sur les coûts d’énergie

Publié le:

Pour faire face à la flambée des coûts d’électricité, Paris doit commencer à éteindre les lumières ornementales des monuments de la ville plus tôt que d’habitude, ainsi qu’à réduire le chauffage dans les bâtiments publics. Pendant ce temps, une pétition pour éteindre les écrans publicitaires numériques a recueilli des milliers de signatures.

La Tour Eiffel, habituellement baignée d’une chaude lueur jusqu’à 1h du matin, et qui s’embrase de lumières blanches étincelantes toutes les heures, s’éteindra désormais après le départ du dernier visiteur, à 23h45.

D’autres monuments comme l’Hôtel de Ville, ou l’Hôtel de Ville, la Tour Saint-Jacques, les musées municipaux et les mairies de chaque arrondissement s’éteindront à partir de 22h à partir du 23 septembre.

Ce sera une déception potentielle pour les dizaines de millions de touristes qui visitent la romantique Ville Lumière.

Les lampadaires resteront cependant allumés pour des raisons de sécurité, tout comme les illuminations des ponts ornés de la ville sur la Seine, a déclaré mardi la maire de Paris, Anne Hidalgo.

Le plan « sobriété énergétique » vise à réduire la consommation d’énergie de 10%, a-t-elle déclaré, ce qui pourrait aider à atténuer le coup de la hausse des coûts d’environ 10 millions d’euros.

En août, le président Emmanuel Macron a averti que les prix élevés de l’énergie provoqués par la guerre en Ukraine pourraient signaler « la fin de l’abondance », largement interprétée comme préparant l’opinion publique à un hiver difficile à venir.

Hidalgo, une socialiste qui a intensifié ses efforts pour verdir Paris lors d’une élection présidentielle ratée plus tôt cette année, a déclaré qu’elle pousserait également le gouvernement à faire de même pour les monuments nationaux de la ville, tels que le Panthéon ou l’Arc de Triomphe.

En plus de l’éclairage, Hidalgo a indiqué que la température dans les bâtiments de la ville sera abaissée d’un degré pendant la journée, passant de 19 à 18°C, hors maisons de retraite et crèches, et à 12°C le soir et le week-end.

La température des 40 piscines parisiennes sera également réduite d’un degré, aussi bien « hors de l’eau que dans le bassin », a-t-elle précisé. Elle est désormais fixée à 27°C pour l’air et 26°C dans l’eau.

Pétition pour éteindre les panneaux publicitaires

Mardi, plusieurs ONG françaises ont signé une pétition demandant que l’éclairage des écrans publicitaires numériques soit également éteint, arguant qu’il était incompatible avec une société de plus en plus marquée par l’urgence écologique et sociale.

Le texte, signé par plus de 2 000 personnes et plusieurs élus, était adressé à Macron.

Les groupes écologistes, quant à eux, ont déclaré qu’une récente décision du gouvernement demandant aux entreprises d’éteindre les enseignes lumineuses et la publicité n’a pas « répondu au problème des pics de consommation à midi et le soir ».

L’Ademe, l’agence publique chargée de la mesure des impacts environnementaux, comptait 55 000 panneaux d’affichage numérique en France en 2019, contre 40 000 en 2017.

« Un écran LCD publicitaire digital de 2m² consomme 2 049 kWh/an, ce qui est proche de la consommation moyenne d’un foyer français pour l’éclairage et l’électroménager (sans chauffage) ».

Niveau européen

La Convention citoyenne pour le climat avait déjà proposé en 2020 l’interdiction des écrans vidéo publicitaires « dans l’espace public, les transports en commun et dans les points de vente ».

Pendant ce temps, au niveau européen, un autre cycle de pourparlers pour les ministres de l’énergie du bloc a été fixé au 30 septembre, selon le ministre tchèque de l’Industrie et du Commerce Jozef Sikela, dont le pays assure désormais la présidence tournante.

Parmi les « mesures sans précédent » pour faire face à la crise énergétique, le bloc des 27 pays envisage un plafonnement des prix du gaz qui pourrait encore irriter le Kremlin, à la suite des sanctions contre la Russie adoptées après son invasion de l’Ukraine en février.

(avec fils)

rfi

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.