Skip to content
L’attentat à l’honneur cette fois


LONDRES | Deux fois, les Huskies et le Rouge et Or se sont affrontés dans la Coupe Vanier et le résultat a été d’excellents matchs défensifs. Cette fois, cela pourrait être tout le contraire, préviennent l’entraîneur-chef Scott Flory et son quarterback Mason Nyhus.

• Lisez aussi : Arnaud Desjardins et Mason Nyhus : deux quarts hors pair à la Coupe Vanier

En 2004, le Rouge et Or n’a eu besoin que de sept points pour battre les Huskies 7-1 en Coupe Vanier. Deux ans plus tard, les Québécois ont récidivé avec une victoire de 13-8.

« J’espère que ce ne sera pas le cas », a déclaré Mason Nyhus, provoquant des rires dans la petite chambre d’un hôtel du centre-ville de Londres, où se tenait la conférence de presse officielle de la Coupe Vanier.

Nyhus a mené l’attaque des Huskies cette année. L’équipe a terminé deuxième au Canada pour le nombre total de verges, juste devant le Rouge et Or.

Flory, comme Nyhus, a de grandes ambitions pour samedi.

« Chaque fois que nous sommes sur le terrain, nous nous attendons à gagner. Nous avons une vision pour notre groupe », explique Flory, un ancien joueur des Alouettes pendant 15 saisons.

Ambiance de rêve

Il n’est donc pas surprenant que Flory, qui a remporté la Coupe Vanier avec les Huskies en 1996 et 1998, s’attende à ce que l’offensive génère des points au tableau d’affichage. Du moins, bien plus qu’une récolte de sept points comme en 2004.

« Dès le premier jour du camp d’entraînement en août, c’était comme la mi-saison », a-t-il déclaré, louant au passage les mérites de son groupe.

« C’est une ambiance de rêve [cette saison]. Nous avons eu des hauts et des bas cette saison. Nous avons traversé tout cela. On traînait, on menait, on jouait sous la pluie, avec beaucoup de vent, les voyages. »

« Un voyage d’affaires »

Mais Flory ne se gonfle pas la tête. Celui qui dirige les Huskies depuis 2017 sait très bien qu’il affronte une machine bien huilée avec le Rouge et Or. Il ne cachait pas son admiration pour Constantin et son œuvre.

« Ne vous méprenez pas. Il y a une équipe de football phénoménale à mes côtés. Il y a un homme exceptionnel juste ici. Ils seront bien préparés. Ce sera physique, ce sera tout un match », a-t-il loué.

« Nous sommes heureux d’être ici, mais il y a du travail à faire. Nous sommes en voyage d’affaires. »

Le dernier mot revient au demi défensif Charlie Ringland, à qui on a demandé s’il espérait un score aussi bas qu’en 2004 et 2006. « J’espère juste que notre attaque marquera plus de points », a-t-il déclaré. , un sourire narquois.

UNE ÉQUIPE COHÉSIVE

LONDRES | Cela fait maintenant une semaine que le Rouge et Or est arrivé à Londres et ce séjour a eu un effet bénéfique qui risque de se faire sentir pendant des années.

« C’est une ambiance de rêve », lance même Kevin Mital à propos de ce voyage de dix jours qui a permis à l’équipe de se lier.

« On est ensemble 24h/24, on mange ensemble, on fait des vidéos ensemble, ça va vraiment aider l’équipe. Je pense que c’est bon pour la confiance de tous les gars », a ajouté le vétéran de cinquième année Nicolas Guay.

UNE COUPE VANIER COMPLETE

LONDRES | Après une foule décevante à la Coupe Mitchell, les organisateurs de la Coupe Vanier s’attendent à ce que le Stade des anciens soit plein à craquer samedi.

« Il y a plus de 9 000 billets vendus, nous serons complets pour la Coupe », a confirmé la directrice des sports et loisirs de l’Université Western, Christine Stapleton.

Plusieurs centaines de partisans du Rouge et Or se rendront à Londres pour encourager leurs favoris. Ils seront assis principalement dans les gradins derrière le banc du Rouge et Or, a précisé Mme Stapleton.

LES NOTATIONS EXPLOSENT

LONDRES | Les cotes d’écoute de la Coupe Uteck et de la Coupe Mitchell, diffusées la semaine dernière sur TVA Sports, CBC et en ligne, ont augmenté de 43 % par rapport à l’an dernier, a rapporté U Sports.

Un peu plus de 300 000 spectateurs ont vu le Rouge et Or et les Huskies remporter leur billet pour la Coupe Vanier. Sur le Web seulement, U Sports a enregistré une augmentation de 178 % de l’audience du match du Rouge et Or contre les Mustangs de Western.

« Nous nous attendions à une croissance, mais pas aussi élevée », a déclaré le directeur du marketing et des communications de U Sports, John Bower. Il reste encore une année au contrat de télévision de TVA Sports.



journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.