Skip to content
Laurent Berger se dit favorable à la taxation des superprofits

[ad_1]

Le secrétaire général de la CFDT est d’accord avec la proposition du Nupes d’instaurer une taxe sur les superprofits.

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a estimé mardi dans un entretien au quotidien Le monde que taxer les surprofits seraitun signe important« , même si « ce n’est pas l’ensemble de la réforme fiscale« . Le sujet revient dans l’actualité dans cette rentrée sociale et politique, après avoir animé les débats du Parlement cet été.

La Première ministre Elisabeth Borne a déclaré samedi au journal Le Parisien qu’elle ne fermerait pas la porte à «surprofits fiscaux», même si la majorité a rejeté les amendements du Nupes sur le sujet. Le premier secrétaire du PS, Olivier Faure, a proposé la semaine dernière l’organisation d’un référendum d’initiative partagée sur le sujet, proposition approuvée par le chef de file des Insoumis Jean-Luc Mélenchon.

Laurent Berger plaide, par ailleurs, «pour que les très hauts revenus bénéficient d’une contribution de solidarité temporaire», pour une taxation du capital «au même niveau que les revenus du travail», pour la création d’une tranche supplémentaire d’impôt sur le revenu et pour le maintien de la redevance TV, supprimée par le Parlement.

[ad_2]

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.