Politique

le camp Macron discrètement « a pris un coup » pour tenter d’éviter le 49-3

[ad_1]

Elisabeth Borne a fait match nul son septième 49-3 en quelques semaines mercredi en fin d’après-midi. EMMANUEL DUNAND / AFP

INFOS LE FIGARO – Les leaders de la majorité ont battu mercredi à la va-vite le rappel des troupes, espérant s’offrir une « victoire audacieuse » face à l’opposition à l’Assemblée. Ils ont finalement changé d’avis à l’arrivée du premier ministre.

Les Bleus souffraient contre la Tunisie lorsque les SMS ont retenti. «Votez PLFSS, nous avons besoin de tout le monde. Nous comptons sur votre mobilisation !» ; «Le gouvernement tente de faire voter le PLFSS sans 49-3. Il faut vite retourner dans l’hémicycle« . Mercredi, en milieu d’après-midi, les boucles WhatsApp et Telegram des députés Renaissance, Horizons et MoDem se sont subitement réveillées. Des messages qui en ont surpris plus d’un, alors que l’utilisation d’un septième 49-3 par la Première ministre, Élisabeth Borne, faire adopter l’intégralité du projet de loi de financement de la Sécurité sociale à l’Assemblée nationale, était à prévoir. »Personne n’a compris ce qui se passait ni de qui venait l’initiative, mais nous nous sommes tous précipités dans l’hémicycle», raconte un député d’Horizons.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 86% à découvrir.

La liberté c’est aussi aller au bout d’un débat.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

[ad_2]

lefigaro -Politics

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page