Skip to content
Le chef de l’ONU veut se débarrasser des armes nucléaires « une fois pour toutes » — RT World News


Le monde a été pris en otage par ces « engins de la mort » assez longtemps, dit Antonio Guterres

Les armes nucléaires doivent être reléguées à l’histoire car elles ne garantissent pas la sécurité, mais ne font que détruire, a déclaré le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.

« Notre monde a été pris en otage par les armes nucléaires assez longtemps », il a tweeté.

Les armes, qu’il décrit comme « engins de mort », sont incapables de garantir la victoire ou la sécurité des pays qui les possèdent, a déclaré le chef de l’ONU. « De par leur conception, leur seul résultat est la destruction. »

« Assurons la fin des essais pour toujours et reléguons les armes nucléaires à l’histoire – une fois pour toutes », dit Guterres.

Le secrétaire général a également abordé la question dans un discours prononcé à la conférence d’examen du Traité de non-prolifération (TNP) à New York début août.


Il a averti que « L’humanité n’est qu’un malentendu, une erreur de calcul loin de l’anéantissement nucléaire », alors que le conflit en Ukraine et les tensions dans d’autres régions, la crise climatique et la pandémie de Covid-19 ont mis le monde « sous un stress plus important que celui auquel il a été confronté au cours de notre vie. »

« L’élimination des armes nucléaires est la seule garantie qu’elles ne seront jamais utilisées », a déclaré Guterres à l’époque.

Les armes nucléaires sont actuellement détenues par les États-Unis, le Royaume-Uni, la Russie, la France, la Chine, le Pakistan, l’Inde, Israël et la Corée du Nord.

Selon l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI), « Sur l’inventaire total d’environ 12 705 ogives au début de 2022, environ 9 440 se trouvaient dans des stocks militaires pour une utilisation potentielle. »

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RT All Fr2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.