L'Europe

Le chef de l’UE déclare que le Bloc doit agir sur les « distorsions » du plan climatique américain

[ad_1]

La chef de l’UE, Ursula von der Leyen, a déclaré dimanche que le bloc devait agir pour remédier aux « distorsions » créées par le plan de 430 milliards de dollars de Washington pour stimuler les technologies respectueuses du climat aux États-Unis.

L’Union européenne doit « prendre des mesures pour rééquilibrer les règles du jeu où l’IRA [Inflation Reduction Act] ou d’autres mesures créent des distorsions », a déclaré von der Leyen dans un discours au Collège d’Europe dans la ville belge de Bruges.

Les pays de l’UE ont critiqué la loi historique de Washington sur la réduction de l’inflation, la considérant comme anticoncurrentielle et comme une menace pour les emplois européens, en particulier dans les secteurs de l’énergie et de l’automobile.

La loi, conçue pour accélérer la transition des États-Unis vers une économie à faibles émissions de carbone, contient environ 370 milliards de dollars de subventions pour l’énergie verte ainsi que des réductions d’impôts pour les voitures électriques et les batteries fabriquées aux États-Unis.

Von der Leyen a déclaré que l’UE devait travailler avec les États-Unis « pour traiter certains des aspects les plus préoccupants de la loi ».

Elle a déclaré que Bruxelles doit également « ajuster » ses propres règles pour faciliter les investissements publics dans la transition écologique et « réévaluer la nécessité d’un financement européen supplémentaire de la transition ».

Le président français Emmanuel Macron a saisi l’occasion d’une visite d’État à Washington pour s’entretenir avec le président américain Joe Biden la semaine dernière pour exprimer ses profonds griefs concernant le commerce entre les États-Unis et l’UE.

La Maison Blanche présente l’IRA comme un effort révolutionnaire pour relancer la fabrication américaine et promouvoir les technologies renouvelables.

[ad_2]

voanews eurp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page