Skip to content
Le climat des affaires reste stable en novembre selon l’Insee


Si la situation « se dégrade quelque peu dans l’industrie, la construction et les services par rapport à octobre », elle « s’améliore dans le commerce de gros par rapport à septembre », précise l’institut.

Pour le troisième mois consécutif, le climat des affaires est resté stable en novembre, deux points au-dessus de sa moyenne de long terme, selon les données publiées jeudi par l’Insee. Maintien de l’indice à son niveau des résultats de septembre et octobre (102)évolutions contrastéesselon l’Institut national de la statistique (INSEE) :la situation économique se dégrade quelque peu dans l’industrie, la construction et les services par rapport à octobre, mais s’améliore dans le commerce de gros par rapport à septembre.»

Dans la construction (113) comme dans les services (104), le climat des affaires se dégrade de deux points en novembre mais reste bien au-dessus de la moyenne de long terme, fixée à 100 par convention. Par rapport à octobre, le secteur de l’industrie perd également deux points (101) et se rapproche du seuil fatidique, «les chefs d’entreprise moins positifs sur leur activité récente et leurs carnets de commandes», détaille l’Insee.

« A l’inverse, dans le commerce de gros, le climat des affaires s’améliore en novembre 2022 par rapport à septembres’installer au 102. C’est « portée par une hausse des soldes d’opinion relatifs aux livraisons reçues de l’étranger et aux ventes passées« .

Dernier secteur étudié par l’Insee, le commerce de détail s’est caractérisé par sa stabilité en novembre et reste trois points en dessous de sa moyenne de longue période. Le climat de l’emploi recule d’un point par rapport à octobre mais reste très bien orienté (108).

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.